010 PFQ15 A00 012
AFP

Yseult ne veut pas être l'emblème du Body Positive

par Marie-Adèle Copin

2 DÉCEMBRE 2019

Entertainment

Dans une interview, la chanteuse française s’est confiée sur la manière dont elle perçoit son corps.

Un mois après la sortie de son dernier EP «Noir», l’ancienne candidate de «Nouvelle Star» en 2014 s’est entretenue avec le «Huffpost». Elle a parlé de son physique, un sujet qu’on retrouve dans son album et sur la pochette, car il s’agit d’un gros plan d'un bourrelet.

«Je suis tellement fière de ce que je sors, quand je vois la pochette de mon EP, quand je vois mon bourrelet sur iTunes, Deezer, Spotify, je me dis: «Meuf, comme t’as des couillasses!»»

Une façon de se venger des critiques sur son corps qu’elle a subi. Désormais, ses courbes généreuses sont devenues un atout. Pour autant, l’artiste refuse d’être le porte-drapeau du mouvement Body Positive.

«Des gens te diront que c’est utopique mais j’aimerais qu’on n’arrête de te résumer à ta couleur de peau, à ta grosseur ou à ta maigreur. Je ne suis pas sûre qu’on pose ce genre de questions à des artistes blanches et minces comme Angèle, par exemple. Je suis une fille de 25 ans qui fait de la musique, c’est tout.»

Néanmoins, sur Instagram, Yseult affiche et affirme ses formes. Sa vision, elle la partage avec plus de 54'000 fans. «Ça me fait plaisir que des communautés se retrouvent en moi. Quand tu es une artiste, tu veux plaire à tout le monde.» Yseult avait d’ailleurs lancé un challenge #Ycorpschallenge, dans lequel les fans reprennent le refrain de la chanson «Corps». La chanteuse Pomme y avait même participé.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère