Fy F1908 sta Twigs 5
Getty

Welcome back, Twigs!

par Melanie Biedermann

26 OCTOBRE 2019

Entertainment

Cinq ans après son premier album, la chanteuse dévoile un nouvel opus, «Magdalene». Elle revient sur des moments sombres de sa vie.

La voici soudain devant moi. Son label nous avait donné rendez-vous dans son appartement privé à Londres, mais la faim a fait sortir le loup de sa tanière, et nous nous retrouvons au café du coin. Des endroits inhabituels pour une interview avec une artiste de son envergure. Mais FKA Twigs, ou plus simplement Twigs, comme Tahliah Barnett se désigne elle-même depuis le début de sa carrière musicale, ne s’est jamais préoccupée de la norme. «Je persiste à être moi-même avec une sorte d’entêtement», dit-elle.

075 pezzali lfwsepte190914 np Aj3
Getty

À Londres en septembre dernier, en marge de la Fashion Week.

Une détermination qui transparaît dans sa façon de parler – énergique et volubile quand le sujet la touche, laconique dans le cas contraire – et de s’habiller: la Britannique arbore une sorte de jupe, plus exactement des bandes de tissu qui couvrent à peine les jambes. Par-dessus, un pull XXL. Sous son bob, des tresses entremêlées de mèches rouge feu. Des taches de rousseur aimantent le regard comme des points presque lumineux.

063 1148752129
Getty

Sur scène à New York, en mai dernier.

Ses looks éclectiques lui ont valu, dès 2012, de faire la couverture du magazine «i-D» et d’être saluée peu après comme la princesse du style du monde de la mode. À l’époque, cette danseuse de formation multiplie les petits boulots pour boucler ses fins de mois: elle danse dans des clips, travaille comme assistante sociale ou serveuse, et chante à des mariages. Puis son premier album est nommé pour le célèbre Mercury Prize en 2014. Ce mix de R&B lent, de techno et de chant à la sensualité outrancière réussit le grand écart entre underground et mainstream. Jusqu’aux critiques les plus exigeants, la presse lui prédit un avenir d’icône.

Plongée abrupte dans le réel

Évoquer avec la belle de 31  ans les cinq dernières années de sa vie devant une infusion gingembre-citron frais et un pudding aux graines de chia est pour le moins déstabilisant. Trop ancré dans la vraie vie. On s’était depuis longtemps gravé dans la tête des images de Twigs métamorphosée en cyberalien dans le désert ou, comme dans le récent clip de la chanson «Cellophane», en fée hypersexy ondulant autour d’une barre de pole dance.

FKA Twigs

Chanteuse

La danse, quelle qu'elle soit, a un pouvoir de guérison

Beaucoup ont eu vent de l’existence de Twigs, artiste exceptionnelle, parce qu’elle était la petite amie de la star hollywoodienne Robert Pattinson. La séparation du couple, qui remonte à 2017, est présente entre autres sujets dans «Magdalene», le nouvel opus de la chanteuse. «Ce n’est pas un album sur une rupture, j’y parle de bouleversements», précise l’intéressée. Il apparaît que son écriture fait suite non à un mais à plusieurs coups du sort. En mai 2018, Twigs s’est exprimée pour la première fois publiquement sur l’ablation de six fibromes utérins qu’elle a subie en décembre 2017. «Gros comme deux pommes, trois kiwis et quelques fraises. Une coupe de douleur quotidienne», écrivit-elle alors dans un post Instagram.

063 1148751434
Getty

Sur scène à New York, en mai dernier.

La longue pause entre les albums lui a été nécessaire pour refaire surface, émotionnellement et physiquement. «Cela a consisté à me recentrer sur moi et à lire beaucoup. Je trouve aussi que la danse, quelle qu’elle soit, a un pouvoir de guérison incroyable.» Twigs ne révèle pas grand-chose de ses processus créatifs: «J’ai du mal à trouver les mots pour en parler.»

«L'entraînement m'aide à garder les pieds sur terre»

En toute logique, c’est durant cette période de guérison que Twigs a eu l’idée de la vidéo de «Cellophane». Pour maîtriser les figures spectaculaires de pole dance, elle a travaillé sans relâche pendant six mois. Aujourd’hui encore, elle pratique quotidiennement trois heures de pole et autant d’arts martiaux. «Ensuite, je m’étire jusqu’au soir devant la télé. L’entraînement m’aide à garder les pieds sur terre.»

063 527515758
Getty

Elle a été en couple avec Robert Pattinson jusqu'en 2017.

On la devine profondément enracinée: dans son art, mais aussi dans sa ville, Londres, où sa mère et ses plus proches amis vivent depuis toujours. Et quand elle prend congé de moi, c’est encore d’une façon atypique pour une pop star: elle me prend dans ses bras. «Je suis une artiste indé.» Tout ce qu’elle veut, dit-elle, c’est s’entourer de personnes qui partagent sa vision et l’encouragent. «Car c’est ça qui compte: créer une communauté.»

«Magdalene» sortira le 8 novembre.

FKA Twigs se produira en concert
le 28  novembre à l’X-Tra, à Zurich.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère