00012263312
Getty

Prise dans les filets

par Emmanuel Coissy

3 JUILLET 2018

Fashion

Dior et Giambattista Valli ont fait un sort à la voilette dans leur dernière collection haute couture. Un micro trend, un brin funèbre, qui nous inspire.

«L’esprit de la jeunesse est important à mes yeux, parce que ma clientèle est très jeune. Cela induit un renouveau de la haute couture.» Ce renouveau dont parle Giambattista Valli, il l’a trouvé dans des images du passé avec la voilette. Ce détail de la coiffe était à la mode du XIXe siècle jusqu’au milieu du XXe. Aujourd’hui, on n’en voit plus guère que lors de funérailles. Le couturier italien, qui a présenté hier à Paris sa collection automne-hiver 2018-2019, a voilé le visage de ses mannequins avec un pan de résille noire (pour le soir) ou blanche (pour un mariage).

00012263307
Getty

Giambattista Valli collection haute couture automne-hiver 2018-2019

Cette tendance, on la retrouve chez Dior dont le défilé a été présenté quelques heures avant celui de Valli. Maria Grazia Chiuri (encore une Italienne!), directrice artistique de la griffe française, s’est plongée dans le patrimoine maison pour créer des bérets nimbés de résille. Ces bibis nous renvoient aux années 1950, décennie où Christian Dior régnait sur le monde de la mode et de l’élégance.

00012253743
Getty

Dior collection haute couture automne-hiver 2018-2019

00012251025
Getty

Dior collection haute couture automne-hiver 2018-2019

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère