Animated GIF downsized large 8
pexels.com / Hamann La

Voilà pourquoi le mec que tu as nexté sur Tinder réapparaît sans cesse

par Emmanuel Coissy

18 FÉVRIER 2020

Société

Des médias américains ont découvert la technique qu’un New-Yorkais emploie sur le site de rencontres pour avoir une exposition maximale. Ce type est devenu célèbre malgré lui.

C’est une histoire digne d’un film de Woody Allen. Non pas uniquement parce qu’elle se déroule à New York, mais parce qu’elle nous parle de la nature du séducteur: de son cynisme face à l’amour. Le 12 février dernier, soit deux jours avant la Saint-Valentin, le magazine «The Atlantic» a publié sur son site un article consacré aux «récidivistes légendaires sur Tinder».

La démonstration de la journaliste est incarnée par un New-Yorkais, âgé de 27 ans, Alex Hammerli. Ce garçon BCBG est connu comme le loup blanc par les utilisatrices du site de rencontres actives à Big Apple.

«Il faut être cynique pour vivre à New York»

Ni beau ni moche, Alex s’est fait remarquer sur Tinder parce que les photos de son profil, toutes prises de manière identique, le présentent dans sa cuisine. Seules ses tenues changent d’un cliché à l’autre. Selon «The Atlantic», il a trouvé le moyen de réapparaître dans la sélection des utilisatrices qui l’avaient déjà évincé. Contacté par la revue, il explique qu’il désactive son compte et le réactive. Ainsi l’app le considère comme un nouvel utilisateur et le promeut.

La technique du récidiviste fonctionne puisqu’Alex Hammerli assure avoir couché avec plus d’une centaine de femmes depuis 2014. Le séducteur dit que sa démarche est légitime. «Il faut être cynique pour vivre à New York», déclare-t-il au «New York Post» qui lui a aussi consacré un article. Détail piquant: une fois par an, Alex quitte Tinder pour une plus longue période: «Deux semaines durant les vacances. Je n’aime pas les touristes!»

Séduites par dizaines

Le cas d’Alex Hammerli est devenu un tel phénomène qu'une humoriste, Lane Moore, l’évoque dans son spectacle, «Tinder-Live» actuellement en tournée. Cette comédienne se sert de ce qu’elle voit sur le web pour écrire son one-woman-show. À New York, elle demandait à certaines femmes du public de se lever: celles qui avaient eu un date avec le fameux gaillard. Un soir, ce dernier s’est pointé pour voir ça. Le lendemain, il a twitté que plus d’une dizaine de spectatrices avec qui il avait eu un rendez-vous s’étaient signalées. D’après «The Atlantic», Alex aurait désormais quitté Tinder. Il aurait pris un congé sabbatique depuis que sa combine a été découverte. Il plancherait sur une nouvelle.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère