Vogue India
Instagram vogueindia

Une «fille de...» en couv' du «Vogue» India? Shocking!

par Eva Grau

7 AOÛT 2018

Entertainment

L'édition indienne du magazine de mode consacre sa Une d'août à Suhana, 18 ans, dont le seul fait d’armes est d’être la fille de Shah Rukh Khan, star de Bollywood. La twittosphère crie au népotisme.

Suhana Khan fait la couverture de «Vogue» India et pourtant, elle n’est personne. Sur la Une de son numéro d’août, le magazine la décrit d’ailleurs comme une «étudiante, fan de cinéma et future star». Alors pourquoi en faire sa cover-girl? Tout simplement parce que la jeune fille de 18 ans est la fille de Shah Rukh Khan, l’une des plus grandes stars de Bollywood.


Sur les réseaux sociaux, ce choix pour le moins inattendu fait d’autant plus grincer des dents que Suhana n’est ni mannequin, ni actrice. Elle n’est donc pas une personnalité. Cela ne l’empêche pas de se voir dérouler le tapis rouge par la prestigieuse publication, qui lui offre non seulement sa couv' mais aussi une vidéo diffusée sur YouTube (ci-dessous) et la bannière de son compte Twitter.

Vogue Inddd
DR

Les internautes indiens voient dans l'exposition disproportionnée offerte à la demoiselle l’illustration criante du favoritisme qui règne dans leur pays, où il est fréquent de faire valoir ses relations familiales pour obtenir des avantages. Shah Rukh Khan a lui-même jeté de l’huile sur le feu en remerciant publiquement Anaita Shroff Adajania, la directrice artistique du magazine, qui est aussi l’une de ses amies proches, pour avoir offert «une énorme plate-forme» à son enfant.


Il n’en fallait pas plus pour que le hashtag #nepotism se répande sur Twitter, accompagné de tweets tels que «Mon père est comptable, l’Institut des comptables indiens va-t-il me mettre en Une de son mensuel?», «Le népotisme est partout, que ce soit en politique ou à Bollywood, et personne ne peut échapper à cette amère réalité. Mais il faut décider de ce qu’est le vrai talent» ou encore «Que des enfants de star fassent la couverture de Vogue sans jamais avoir sorti un seul film, juste parce que leur père est une star, ce n’est pas acceptable».

En 2017, rappelle La Parisienne, l’acteur superstar (vu notamment dans «Devdas») avait été interrogé au sujet du népotisme et il avait balayé la critique: «Comment pourrais-je avoir un avis sur la question alors que je ne comprends même pas le mot?»

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère