000_1EH7OO
AFP

Unijambiste au Crazy Horse

par Marie-Adèle Copin

12 MARS 2019

Life

Viktoria Modesta a été amputée de la jambe gauche. Elle a fait de ses prothèses des œuvres d’art. La chanteuse et performeuse sera bientôt la star du cabaret parisien. Une première pour le temple du «nu chic».

Elle se définit comme une femme «bionique». Viktoria Modesta, de son vrai nom Viktorija Moskaļova, a été amputée d’une partie de la jambe gauche. Ces prothèses flashy et avant-gardistes semblent tout droit sorties d'un film de science-fiction. C'est pourtant dans un cabaret que la chanteuse et performeuse britannique, âgée de 31 ans, se produira. Et pas n'importe lequel: le Crazy Horse! Elle sera accompagnée par les danseuses de la troupe dans plusieurs tableaux créés spécialement pour elle.

Les guest stars ont été nombreuses au Crazy Horse (Dita Von Teese, Arielle Dombasle,Pamela Anderson), mais aucune n'était handicapée. En choisissant la jeune femme, le cabaret pousse son public à repenser la beauté féminine et le glamour.

En raison d’une malformation de la jambe et de la hanche, Viktoria grandit à l'hôpital dans son pays d'origine, la Lettonie, subissant des opérations à répétition. A l’âge de 12 ans, elle émigre à Londres avec sa famille. Là, elle fréquente les clubs de métal, le milieu gay et court les raves et les soirées rétro.

Son expérience de la culture underground fait germer en elle l'idée que son corps ne correspond pas à son identité. «Ce corps brisé m’entravait. J’ai décidé de me faire amputer de cette jambe trop courte», explique t-elle au «Parisien». Elle a 15 ans. Les médecins refusent. Elle insiste. Finalement, un chirurgien accepte. Elle a 20 ans.

063_626560150
AFP

Viktoria intrigue, Viktoria fascine. En 2012, elle est la Reine des neiges lors de la cérémonie de clôture des Jeux paralympiques de Londres. En 2014, elle révèle son clip «Prototype» dans lequel elle apparaît suspendue comme une marionnette à des fils et danse avec une prothèse en forme de mine de crayon extrêmement bien taillée.

Son look de pin-up tranche avec le style de ses prothèses un coup lumineuses, un coup en cristaux Swarovski. En février 2018 au défilé Chromat (ci-dessous), elle portait une prothèse en métal poli. Mais c'est sa mine qui fascine. Sur Instagram, elle a posté une vidéo dans laquelle elle prouve qu'elle peut marcher avec cette pointe. Et d'après l’affiche du spectacle au Crazy Horse sur laquelle elle porte la même prothèse, il se pourrait qu’elle reproduise la fameuse scène de son clip.

063_916325232
AFP
On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère