égalité salariale friday magazine.png
AFP

À Hollywood, une actrice gagne 1 million de moins par film qu’un acteur

par Marie-Adèle Copin

18 SEPTEMBRE 2019

Life

Trois économistes ont analysé les écarts de rémunération entre comédiennes et comédiens entre 1980 et 2015. La disparité est presque la même et reste colossale, entre 1 et 4 millions de dollars de différence par film.

Cette situation est dénoncée depuis plusieurs années. Le classement des acteurs et des actrices les mieux payés, publié chaque année par le magazine «Forbes», permet de se rendre compte de l’écart salarial entre les hommes et les femmes à Hollywood.

Trois économistes, Sofia Izquierdo Sanchez, de l'Université de Huddersfield, John S. Heywood, de l'Université du Wisconsin, et Maria Navarro Paniagua, de l'Université de Lancaster, ont analysé les salaires de 256 acteurs, hommes et femmes (dont les identités ne sont pas relayées), qui ont joué dans 1343 films entre 1980 et 2015. Ils se sont penchés sur cette question pour déterminer l’ampleur réelle de cet écart.

La situation ne date pas d'hier

Les résultats de leur travail, relayés par le journal britannique «The Guardian», sont éloquents. Pour un même film, les acteurs gagnent en moyenne 1,1 million de francs de plus que leurs partenaires féminines.

«L'écart est persistant, assure Sofia Izquierdo Sanchez au journal. Il est quasiment le même en 2015 qu'en 1980. Cela ne montre aucun signe d'amélioration.» La chercheuse et ses collègues ont présenté leurs conclusions lors du congrès annuel de l'European Economic Association, à Manchester, en août.

Les films d'action, mauvais élèves

Selon eux, les films d’action, genre qui totalise sept des dix longs métrages les plus vus en 2018, se révèlent particulièrement inégalitaires. Leurs stars masculines gagnent 1,8 million de francs de plus que leurs homologues féminines.

«Nous pensions pouvoir trouver un écart, car de nombreuses actrices ont soulevé la question. Mais nous avons été surpris de trouver un tel fossé, d'autant plus que nous parlons d'actrices du plus haut niveau, comme Meryl Streep», ajoute l'économiste. «Si cela ne peut pas être expliqué par les performances ou la popularité des acteurs ou des actrices, l'écart pourrait bien être lié au sexisme», avance-t-elle.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère