I Stock Malade Petit
i-Stock

Un système immunitaire au top

par Marie Hettich

31 OCTOBRE 2018

Health

Tu deviens un peu parano quand tout le monde tousse et éternue autour de toi? Nous avons demandé à un immunologue comment nous protéger des infections cet hiver.

Manger équilibré

La vitamine C, booster d’immunité? Selon le Dr Thomas Hauser, allergologue zurichois, il s’agit d’un mythe. «Apparue dans les années 70, cette théorie a la peau dure, mais aucune étude scientifique n’a encore confirmé qu’une supplémentation en vitamine C permettrait d’éviter les infections virales.» Il en va de même pour le coup de pouce que l’échinacée ou le zinc sont censés donner. Alors que faire pour rester en bonne santé? Selon le spécialiste, il faut consommer suffisamment de tous les nutriments dont on a besoin, y compris des protéines animales. «Les végétariens bien informés peuvent remplacer la viande dans leur alimentation, mais les végétaliens doivent prendre des compléments alimentaires, notamment de la vitamine B12, pour éviter les carences.»

Boire suffisamment

Un litre et demi, deux litres et demi? «Chaque personne est différente, poursuit le Dr Hauser, mais il est important de boire de l’eau tout au long de la journée.» Surtout si l’on est déjà malade: la fièvre conduit à une perte d’eau, tout comme le nez bouché, car on élimine plus d’eau en expirant par la bouche.

Eviter le manque de sommeil

Selon les experts, un adulte doit dormir entre sept et neuf heures par nuit. Quand on dort moins de six heures par nuit sur une durée prolongée, le risque de tomber malade augmente. Si l’on sent qu’on est sur le point d’attraper quelque chose, on se débrouille pour dormir plus. «La maladie sera contractée de toute façon, mais si l’on se repose dès les premiers signes annonciateurs le virus se déclarera avec des symptômes atténués, ou passera même inaperçu», poursuit le médecin zurichois.

Bouger au quotidien

Le Dr Hauser recommande d’intégrer une activité régulière dans son quotidien. Alors on prend les escaliers, on descend du bus quelques arrêts avant et on finit son trajet à pied... «Pour le système immunitaire en lui-même, il n’est pas nécessaire de transpirer à tout prix. Quelqu’un qui va simplement au travail à pied peut être en meilleure santé que quelqu’un qui va courir une demi-heure deux fois par semaine», nous apprend l’immunologue. Selon une étude, les gens qui marchent 30 à 45 minutes plusieurs fois par semaine diminueraient leurs chances d’attraper une infection des voies respiratoires.

Se laver les mains

Les virus se transmettent notamment via les gouttelettes qu’expulse (par la toux ou l’éternuement) une personne infectée. Il est donc primordial d’éviter de les mettre en contact avec notre bouche ou nos yeux. On se lave toujours bien les mains en sortant des toilettes, quand on a été en contact avec des gens et avant de manger, en frottant bien entre les doigts et en utilisant du savon et de l’eau chaude.

Ne pas fumer

Des études ont montré que les fumeurs souffrant de maladies respiratoires chroniques étaient plus susceptibles que les autres d’attraper un rhinovirus. Et pour les fumeurs qui n’ont pas de symptômes? «Aucune étude n’a été faite à ce sujet, mais je pense que le risque de tomber malade augmente également chez ces personnes», conclut le médecin.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère