P1007M1222058
Plainpicture

Un nouveau test pour détecter la drogue du violeur

par Alisa Fäh

11 SEPTEMBRE 2018

Life

Une start-up américaine a créé une technique qui détecte les gouttes de GHB dans une boisson.

«Surveille ton verre!» C’est la voix de ton Jiminy Cricket intérieur qui raisonne chaque fois que tu sors. Même si tu sais qu’il y a des risques, il t’arrive de manquer de vigilance et de laisser traîner ton cocktail à une fête, pour le boire un peu plus tard à nouveau.

Alors comment peut-on se protéger de la drogue du violeur? Quatre étudiants américains ont mis au point un test avec l’aide de l’entreprise Undercover Colors. Celui-ci détecte les substances dangereuses présentes dans une boisson (kétamine, GHB, gouttes KO).

Le principe est analogue à un test de grossesse: quelques gouttes de la boisson sont placées sur la surface (image ci-dessus) et le résultat apparaît entre 30 secondes et trois minutes. Une ligne marque la présence d'une drogue, deux lignes signifie que c'est sans danger. Ce test a été expérimenté sur 100 boissons, du café au mojito.

L’entreprise Undercover Colors n’en ai pas à son premier coup. Depuis 2014, elle a produit un vernis à ongle capable de détecter le GHB. Il suffit de tremper son doigt dans le verre et le vernis se décolore si la boisson contient l’une des substances dangereuses. «Notre première idée était réservée aux femmes, alors nous avons développé un produit non sexiste, a déclaré Barbara Cook, PDG de l’entreprise, dans un communiqué. Après tout, tout le monde peut être touché.»

As-tu déjà été victime de la drogue du violeur? Ton histoire nous intéresse. Tu peux nous écrire à redaction@20minutes-friday.ch et nous publierons éventuellement ton témoignage sous couvert d'anonymat.

On te suggère aussi...

As-tu aimé cet article?

  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère