L1007157

Un cours de cuisine trois étoiles

par Romain Wanner

5 OCTOBRE 2018

Food & Home

J’ai passé une journée aux fourneaux de l’Hôtel-de-Ville de Crissier et je le recommande à tous les gourmands.

Il est presque neuf heures dans les cuisines du Restaurant de l’Hôtel-de-Ville de Crissier. Elodie Jacot-Manesse, la jeune cheffe responsable des cours de cuisine salue les participants: «Aujourd’hui, vous n’allez pas apprendre à couper des oignons. Vous êtes là pour cuisiner!» Si le discours semble sérieux, le moment est surtout convivial. Il faut dire qu’on se sent, dans cette immense cuisine, plutôt à l’aise.

Elodie nous explique que nous allons préparer plusieurs plats, identiques à ceux servis au restaurant, de l’entrée au dessert.

L1007001
Maxime Fossat

Une fois nos mains lavées, on attaque. On commence par réaliser les bouchées glacées de tomates, puis un œuf masqué. A chaque étape, la cheffe nous explique comment faire et nous donne des astuces assez incroyables. «Pour qu’une sauce à la crème ait du pep, rajoutez trois ou quatre gouttes de Tabasco et un trait de jus de citron.» Chacun retient, tous ces conseils. Et au moment de goûter, car nul besoin de vous dire qu’on ne s’en prive pas, on n’est pas déçus du résultat.

L1007160
Maxime Fossat

La réalisation des bouchées glacées de tomates.

Pendant le dressage des assiettes, le silence s’installe. Armés d’une toute petite pince, on pose délicatement la décoration. On se concentre. Et assez vite, on se marre. On compare tous nos réalisations avec celles d’Elodie: on est loin d’avoir le même résultat!

Les plats vont s’enchaîner et le temps va passer très vite. A chaque dégustation, on nous propose un verre de vin pour accompagner le plat. Oui, car en plus de cuisiner, il nous faut manger nos assiettes. Dure journée!

L1007257
Maxime Fossat

Règle, pipette et pince à épiler sont les instruments de dressage qu'on a utilisé.

Pendant le service du midi, la brigade s’active et quelques «Oui chef», tonnent. On voit les plats, dressés pour les clients, défiler comme des top-modèles sur un podium. On rêve éveillés.

L1007772 2
Maxime Fossat

Outre les quelques "Oui chef" que la brigade tonne pendant le service, la cuisine est plutôt silencieuse.

On réalisera encore une tourte de moules et une selle d’agneau de lait rôtie, avant de passer aux douceurs et de terminer la journée. On aura vécu un moment intense, en immersion totale dans les cuisines de ce restaurant trois étoiles.

L1007364
Maxime Fossat

Mon dressage terminé des bouchées glacées de tomates. Joli, mais encore loin du résultat d'Elodie.

Le deal parfait pour un gourmand

Je n’ai pas eu l’occasion de venir souvent manger à l’Hôtel-de-Ville de Crissier. Pourtant, cette journée de cours, c’est, selon moi, l’idéal pour un gourmand. Le temps d’un battement de cils, on pénètre dans les coulisses de cet établissement mythique de Suisse romande. Et en plus d’apprendre des astuces de haute gastronomie, on y déguste de merveilleux plats, comme on le ferait au restaurant. Mais dans un cadre et une ambiance bien moins guindés. En clair, dans la simplicité d’une cuisine. Et on repart avec un tablier, des souvenirs plein la tête et un petit livre de recettes, histoire de pouvoir revivre ce moment, à la maison.

L1007452
Maxime Fossat

En plus de préparer les plats dans la cuisine de ce restaurant mythique, on les déguste!

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère