Annie-spratt-553038-unsplash
Unsplash

Tout, tout, tout, tu sauras tout sur le téton

par Gina Buhl

28 JANVIER 2019

Health

Orgasmes, pilosité, démangeaisons: nos mamelons ont beaucoup à offrir ou à souffrir. Voici donc huit choses à savoir à leur sujet.

  • Ils existent en sept formes différentes
    La plupart des femmes ont des mamelons plats, saillants, courts, longs ou invaginés (aussi appelés rétractés). Ces derniers se divisent en trois catégories: ceux qui sont très légèrement rétractés, les moyennement rétractés et les fortement rétractés. Attention, si tes tétons changent de forme de manière soudaine, il convient de les faire vérifier par une gynécologue. En effet, cela peut être le signe que tu es atteinte du cancer du sein.
  • Leur couleur peut changer
    Rose, rouge vif ou brunâtre, la couleur des mamelons varie en fonction de ta peau. En fait, ils peuvent changer au cours d'une vie ou même d'une phase de cycle menstruel. Lors d’une poussée d’hormones, les tétons deviennent généralement sombres − notamment pendant la grossesse.
  • Pourquoi ils te démangent
    Les raisons de ces démangeaisons sont multiples: un soutien-gorge mal ajusté, une lessive ou un gel douche pas adapté suffisent déjà. Même l'eau chaude lors de la douche ou du bain peut dessécher la peau sensible.
  • Bonjour, l'orgasme!
    1% des femmes arrive à jouir grâce à une stimulation des tétons. De vraies chanceuses.
  • Parfois, ils arrivent par trois
    Oui, certaines personnes ont un téton supplémentaire. Le troisième mamelon a rarement une aréole et des glandes mammaires. La plupart du temps, il est petit et ressemble à une mini-bosse ou à une tache. Jette donc un coup d’œil au niveau de tes aisselles. C’est généralement là qu’il se cache.
  • Avoir des bosses n’est pas grave
    Tu as des espèces de petites bosses sur les mamelons? Pas de panique, c’est normal. Ces petits boutons, également appelés glandes de Montgomery, sont particulièrement visibles en cas de froid ou de frottement. Tout le monde a ces glandes. C’est juste que chez certaines personnes, cela se voit plus que chez d’autres.
  • Des poils, et alors?
    On se détend: des poils poussent occasionnellement autour de l'aréole et c’est normal. Par contre, si ta pilosité augmente, cela peut être dû à deux choses: soit tu es peut-être atteinte du syndrome des ovaires polykystiques, soit tu as utilisé des produits (genre crème) à base de testostérone. En tout état de cause, il faut clarifier tout cela avec ta gynéco.
  • Sensibles? C'est la faute au cycle!
    Peut-être as-tu déjà remarqué qu'avant tes règles, tes mamelons sont extrêmement sensibles. En fait, leur sensibilité dépend du cycle menstruel. La raison: les hormones, tout simplement. Ces dernières affectent les fonctions nerveuses dans le cerveau, ce qui entraîne une grande sensibilité de la poitrine.
On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère