Nipple rognee
AFP

À poil contre la censure d'Insta et de Facebook!

par Eva Grau

4 JUIN 2019

Life

À l’appel de l’artiste Spencer Tunick, des manifestants ont fait un sit-in complètement nus, le pubis et les seins recouverts d’images de tétons d’homme, devant le QG new-yorkais de Facebook et Instagram. Le but? Protester contre la censure de la nudité sur les réseaux sociaux.

Ils étaient exactement 125. Hommes, femmes, jeunes, vieux, gros, maigres, Noirs, Blancs... Des manifestants de tout poil et tous à poil! À l’appel de l’artiste Spencer Tunick, connu pour ses happenings où il photographie des groupes de personnes nues, ils sont descendus dans les rues de Manhattan dimanche matin, dans le plus simple appareil. Objectif: dénoncer la politique de censure de la nudité adoptée par les réseaux sociaux. Les protestataires se sont ensuite allongés au sol devant le QG new-yorkais de Facebook et Instagram.

Les manifestants avaient les mamelons et le pubis cachés par des clichés géants de tétons d’homme, afin de mettre l’accent sur le fait que ceux-ci sont tolérés sur les réseaux sociaux alors que les mamelons de femme sont censurés. L’animateur de télévision Andy Cohen, l’acteur Adam Goldberg («Il faut sauver le soldat Ryan») ou encore le batteur des Red Hot Chili Peppers Chad Smith ont fourni des photos de leurs tétons pour réaliser ces cartons.

La manif a reçu le soutien de plus de 250 artistes et organisations – dont le Planning familial et la Writers Guild – qui ont signé une lettre ouverte adressée aux réseaux sociaux visés.

Afp
AFP

Le happening a été photographié par Tunick pour la #WeTheNipplecampaign, menée par l’artiste en collaboration avec la National Coalition Against Censorship (NCAC). Cette campagne vise à faire changer la politique de Facebook et Instagram et à créer de nouvelles lignes directrices qui protègent le travail d’artistes auteurs de photos de nus, au lieu de les censurer complètement, rapporte le magazine «Dazed».

«Le travail que j’ai le droit de poster est fondamentalement différent de celui que je fais, a déclaré Spencer Tunick dans un communiqué. En tant qu’artiste du XXIe siècle, je compte sur Instagram. C’est le magazine du monde et m’y faire censurer me décourage.»

Facebook a trop de pouvoir

Dawn Robertson, fondatrice du groupe de défense des femmes Grab Them By the Ballot (en français: chopez-les par le paquet) et participante à la manifestation, a expliqué à CNN qu’elle s’est fait bloquer son compte Facebook à six reprises pour avoir posté des photos artistiques de femmes nues. «Facebook dicte au monde comment il doit voir le corps nu de la femme et ils le traitent comme s’il s’agissait d’un crime ou de quelque chose de honteux, dit-elle. Il faut agir. Ils ont déjà bien plus de pouvoir qu’ils ne le devraient.»

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère