naomi campbell
Instagram naomi

Toujours au top!

par Eva Grau

28 AOÛT 2018

Fashion

Elles ont été les supermodels des années 90. Si certaines, comme Naomi Campbell, arpentent encore les podiums, d'autres n'affichent plus guère leur silhouette que sur leur compte Instagram. Une plastique de rêve à faire pâlir de jalousie leurs followers. Car, oui, 25 ans plus tard, les ex-top des nineties sont toujours à tomber. La preuve.

Naomi Campbell, 48 ans

De tous les supermodels des années 90, elle est probablement celui sur qui les années semblent avoir le moins de prise. A 48 ans, la belle Britannique continue d'arpenter les podiums les plus prestigieux de la planète. On l'a ainsi vue défiler pour la collection printemps-été 2019 de Dolce & Gabbana, en juin dernier à Milan. Elle qui a longtemps fait les gros titres pour ses coups de sang (elle a notamment jeté son téléphone à la tête d'une assistante et s'est battue avec des agents de sécurité de l'aéroport de Londres Heathrow) semble avoir mis sa mauvaise humeur légendaire au rancart. Invitée à l'émission «Quotidien», le 22 juin, elle a pleuré sur le plateau en évoquant le défunt styliste Azzedine Alaïa. Preuve que même les panthères ont un coeur.

Helena Christensen, 49 ans

Plutôt que de capitaliser uniquement sur sa carrière de mannequin, Helena Christensen a choisi de diversifier ses activités. Photographe accomplie, elle notamment publié son travail dans le magazine «Nylon», mais aussi dans des titres prestigieux comme «Vogue» ou «Elle». Elle a aussi mis son talent au service du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, pour lequel elle s'engage depuis 2014. L'ex-Miss Danemark (elle a été sacrée à 18 ans) a aussi lancé, en collaboration avec la marque Triumph, sa propre collection de sous-vêtements en 2012 et a créé une marque de prêt-à-porter (Christensen & Sigersen). Pour la petite histoire, Helena a eu un fils avec l'acteur américain Norman Reedus, qui est aujourd'hui le compagnon et père du futur bébé d'un autre ancien top model: Diane Kruger.

Elle MacPherson, 54 ans

La reconversion, Elle MacPherson s'y attelée très vite. Dès le milieu des années 90, alors qu'elle était encore au top du top. Mauvaise pioche: le film qui devait la révéler au cinéma, «Sirènes», aux côtés de Hugh Grant, ne fait que d'exposer au grand jour toute l'étendue de son absence de talent d'actrice. Mais elle ne lâche pas l'affaire pour autant: elle tournera sept autres films avant de s'avouer vaincue. Pugnace, l'Australienne. C'est sans doute la raison pour laquelle elle a si bien réussi dans les affaires, au point de se voir décerner, par le magazine «Glamour», le titre d'entrepreneur de l'année en 2003. Elle a elle aussi créé sa propre marque de lingerie dès 1990, qu'on peut acheter notamment sur Amazon. A 54 ans, The Body capitalise toujours sur sa silhouette: sur son compte Insta, rares sont les photos d'elle où elle ne pose pas avec un produit dont elle fait la promo.

Claudia Schiffer, 48 ans

En 1993, Claudia Schiffer était le mannequin le mieux payé au monde. Son revenu annuel? Pas moins de 10 millions de dollars. Si 25 ans ont passé, et que son cachet n'est certainement plus que l'ombre de ce qu'il a été, force est de reconnaître que l'ex-protégée de Karl Lagerfeld a bien géré sa retraite des podiums. Elle aussi a tenté le cinéma, avec le même succès qu'Elle MacPherson: pas terrible. Ce qui ne l'a pas empêchée de continuer à faire des apparitions dans des films, comme dans «Love Actually». Elle aussi a lancé sa propre collection de vêtements. Mais avec sa fortune de 120 millions amassée au cours de sa carrière de mannequin et quelques shootings ici ou là («Vogue» Paris de septembre), elle n'a pas de quoi s'inquiéter pour ses vieux jours.

Christy Turlington, 49 ans

Son compte Insta reflète bien la vie qui est désormais la sienne: photos de son mari, l'acteur Edward Burns, à qui elle est mariée depuis 18 ans et qui lui a donné deux enfants, et de ses voyages au bout du monde pour le compte d'organisations caritatives. Très engagée dans l'humanitaire, Christy Turlington a fondé sa propre association, Every Mom Counts, qui plébiscite la santé maternelle autour du monde. Elle s'est aussi engagée dans la lutte contre le sida en Afrique, ainsi que dans la lutte antitabac suite au décès de son père, mort d'un cancer du poumon. Cette diplômée en littérature et religion de l'Université de New York a également un master en santé publique de l'Université de Columbia (New York). Mais les quelques couv de magazine qu'elle fait régulièrement, comme celle du «Vogue» Pologne de septembre, confirment qu'elle n'a rien perdu de sa superbe.

Linda Evangelista, 53 ans

Tu trouves que Linda Evangelista a l'air d'une mémé sur cette photo? C'est normal: depuis décembre 2017, le top canadien a un petit-fils, Raffa. Enfin, il s'agit en réalité du bébé de la fille de son ex-mari, Gérald Marie, mais on va pas chipoter. Surtout que sur son compte Insta, le mannequin a publié une photo du nourrisson avec cette légende: «C'est désormais officiel, je suis grand-mère». Il est loin le temps où elle affirmait en interview: « On ne se lève pas le matin pour moins de 10'000 dollars par jour». Oui, c'est elle qui a prononcé cette phrase qui a fait le tour de la terre, et pas Naomi Campbell comme on le croit souvent. Aujourd'hui, Linda se consacre surtout à son fils Augustin, né d'une brève relation avec le milliardaire François-Henri Pinault (le mari actuel de Salma Hayek). Elle vit à Monaco, s'amuse à publier des photos d'elle trafiquées avec des filtres animaux et promène son vieux bouledogue français en poussette pour chien.

Cindy Crawford, 52 ans

Avec Elle MacPherson, elle est celle qui a le mieux réussi sa métamorphose de mannequin à femme d'affaires. La preuve? Son revenu annuel est estimé à 10 millions de francs. Il faut dire qu'elle n'a pas attendu d'arriver à l'âge de la retraite pour commencer à faire fructifier son image. Dans les années 90 déjà, elle lance ses propres vidéos de fitness, puis négocie de juteux contrats avec Revlon et prête son image à Pepsi, Omega, H&M et Dosenbach. On la voit aussi sur MTV, où elle anime une émission. Aujourd'hui, elle continue à fréquenter les défilés. Non pas sur le podium, mais dans la salle, à applaudir Kaia, sa fille et son sosie. Et tout le monde de s'extasier sur le fait qu'elles ont l'air de soeurs, tellement Cindy a bien vieilli.

Kate Moss, 44 ans

Ne te fatigue pas à scruter son Insta pour savoir ce qu'elle fait de sa vie: Kate Moss n'y poste rien. Cela ne fait que deux ans qu'elle est sur le réseau social et son compte est en réalité celui de son agence de mannequins, lancée en 2016. La Brindille est passée de l'autre côté du miroir! Et elle compte bien faire son auto-promo. Sur son Insta, on trouve donc surtout des photos de ses protégés. Certes, elle publie aussi quelques photos d'elle, surtout des vieilles, et de très, très rares clichés d'elle pris en vacances ou lors de l'une de ses apparitions aux défilés. Car elle défile encore, Kate. On l'a vue chez Vuitton en janvier dernier. Et elle a été choisie comme égérie de la campagne 2018-2019 d'Yves Saint Laurent. Pas si mal, pour celle qui disait de son physique atypique: «Pas de poitrine, jambes courtes, les dents déglinguées.»

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère