054-FIG_550-Copie
Patrice Stable

Thierry Mugler: retour dans la lumière

par Emmanuel Coissy

28 FÉVRIER 2019

Fashion

Kim Kardashian et Cardi B se sont exhibées dans des robes vintage du couturier français. À Montréal, une expo est consacrée à celui qui aujourd’hui vit à Berlin sous l’identité de Manfred.

Gettyimages-1097530568
Getty

Cardi B en Thierry Mugler vintage aux Grammy Awards le 10 février 2019.

Le 10 février dernier à Los Angeles, les yeux du monde étaient rivés sur la robe sirène de Cardi B sur le red carpet des Grammy Awards. Ce chef-d’œuvre coupé dans du velours noir et du satin rose est un modèle créé par Thierry Mugler pour sa collection haute couture automne-hiver 1995-1996. Sur scène, au cours de la soirée, la chanteuse a porté deux autres modèles spectaculaires du Français, qui s’est retiré du monde la mode en 2002.

Le 2 février à Hollywood, Kim Kardashian apparaissait dans un fourreau vintage en jersey noir largement échancré du même créateur. Rebelote lundi dernier à Montréal: elle portait, coup sur coup, deux robes du maître, elles aussi des années 1990. La star de la téléréalité participait à la soirée inaugurale de l’exposition «Thierry Mugler: couturissime» du Musée des beaux-arts de la ville canadienne.

Aufmacher_Credit-Dukas
Dukas

Kim Kardashian en Thierry Mugler vintage à Hollywood le 2 février 2019.

C’est un événement puisqu’il s’agit de la première grande rétrospective consacrée à ce créateur emblématique de la toute fin du XXe siècle. Son style glamour s’inspire du look des pin-up et des stars de Hollywood dans les années 1940 et 1950: la taille est ultraserrée (il a recourt au corset), les vestes étriquées sont épaulées, la jupe est entravée. La femme Mugler est une femme fatale. Ses créations habilleront les businesswomen et les successful girls de deux décennies.

Avec Jean-Paul Gaultier, il est un des seuls noms du prêt-à-porter à rejoindre le cercle très fermé de la haute couture. C’est à cette occasion qu’il présentera sa collection la plus célèbre «Les Insectes», directement inspirée par le film «Microcosmos». Des modèles qui en sont issus sont exposés à Montréal. À ce jour, on ignore si la rétrospective sera aussi présentée en Europe.

125-FIG_654-Copie
The Helmut Newton Estate

Thierry Mugler et son égérie, Jerry Hall, à Paris en 1996

À défaut de traverser l’Atlantique, on peut déjà se réjouir de la publication, en avril, de «Thierry Mugler: couturissime» (Ed. Phaidon), ouvrage de référence sur le couturier culte. Le livre, richement illustré et réalisé en collaboration avec le Musée des beaux-arts de Montréal, retrace le parcours de l’artiste depuis la fondation de sa maison en 1974. Mugler est véritablement un artiste tant sa vision, unique et radicale, s’est manifestée à travers la couture, la photo et la mise en scène. Sa carrière a aussi été marquée par le succès commercial du parfum Angel, qui génère encore de nos jours des revenus substantiels. Sa singularité olfactive en a fait une icône de la parfumerie, au même titre que le N°5 de Chanel.

Comme dit précédemment, Thierry Mugler a quitté la maison qui porte son nom. Celle-ci continue d’exister, sans vraiment susciter l’enthousiasme des fashionistas. L’homme, âgé de 70 ans, a quitté Paris pour Berlin où il a une nouvelle vie. Il dirige une revue de music-hall dont il dessine les costumes et règle la chorégraphie. L’apollon d’autrefois, aux muscles sanglés dans du cuir, est devenu méconnaissable, entre autres, à cause de la chirurgie plastique. Il se fait appelé Manfred. Thierry Mugler est mort. Non, en fait, il continue à vivre sur les courbes des bimbos.

«Thierry Mugler: couturissime»

Exposition du 2 mars au 8 septembre au Musée des beaux-arts de Montréal

Livre, publication en avril, chez Phaidon

Manfred
Max Abadian

Aujourd'hui, Thierry Mugler travaille sous un nom d'artiste, Manfred.

9780714879451
On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère