Justin Timberlake Crans golf Friday Magazine
Barbara Demont

On a stalké Justin Timberlake toute une journée: même pas honte!

par Margaux Habert et Barbara Demont

29 AOÛT 2019

Entertainment

Le chanteur était invité à participer à un tournoi de golf à Crans Montana. Barbara et Margaux en ont profité pour vivre une journée au rythme de la star.

Il est 8h30 lorsque le speaker de l’Omega European Masters de Crans annonce l’arrivée de Justin Timberlake sur le green. Le chanteur participe au tournoi Pro-Am avec le golfeur Rory McIlroy et l’acteur Dennis Quaid sur un parcours de 18 trous. Mais ça, on ne l’apprendra que par la suite. Parce qu’à cette heure-ci, tout ce qui nous importe, c’est de voir la star depuis les gradins.

Justin Timberlake Crans Friday Magazine
Barbara Demont

Nous marchons dans les pas de JT, vêtu de noir et plutôt à l’aise malgré la foule aux abords du terrain. Nous sommes au trou numéro 11 quand l’interprète de «Rock Your Body» s’approche du public. Deux spectateurs s'agitent dans sa direction. Il s’agit de Jessica Biel, sa femme, portant leur fils, Silas, dans ses bras.

Justin Timberlake avec son fils Silas à Crans Friday Magazine
Barbara Demont

Justin Timberlake peut compter sur les encouragements de son fils, Silas.

On l’admet, on vient avant tout pour voir Justin, et on n’est pas les seules. Mais on se prend au jeu. Il faut dire que le chanteur-danseur-acteur-et-j’en-passe est doué aussi pour le golf. Il joue avec un handicap de 4. Pas mal (il paraît). Le pro Rory McIlroy (numéro 2 mondial) donne des conseils à Justin, et vice versa. Invité par Omega, le «Tennessee Kid» assure le show pour le plus grand plaisir de ses fans, qui sont de plus en plus nombreux au fil des heures. L’ambiance est sportive et bon enfant.

Son seul autographe est pour nous!

Dix-huit trous, huit kilomètres et une demi-journée plus tard, nous voilà à la fin du parcours. Il est 13h30 quand Justin quitte le green, du côté opposé d’où nous nous trouvons. Un petit sprint et nous voilà en face de lui (et de son bodyguard), prêtes à faire barrage. Oui JT, il faudra nous passer sur le corps pour rejoindre ta loge. On joue le tout pour le tout en lui tendant son dernier bouquin, «Hindsight». Bingo! Il s’arrête et le dédicace. Ce sera le seul arrêt et l’unique autographe qu’il donnera (et il était pour nous, yeah!).

C’est affamées et tremblantes qu’on s’installe sur une terrasse pour passer à table. Puis, remises de nos émotions et rassasiées, nous mettons en place notre prochain plan d’action. Une soirée VIP, organisée par la marque de montre, est prévue le soir même à Cry d’Er en haut des pistes. Bastian Baker s’y produira. Justin aussi, peut-être? C’est en tout cas les rumeurs qui circulent dans la station valaisanne.

Toi aussi, tu aurais pu le faire

Deux-trois coups de baguette magique plus tard, il est 19h30 quand nous passons la sécurité et prenons les télécabines pour rejoindre la fameuse soirée. Bon, on l'admet, travailler pour un média, ça aide. Mais c'est le seul moment où ça nous a vraiment servi aujourd'hui, promis (oui, tu aurais pu stalker Justin aussi)!

Cry d Er Omega Friday Magazine
Barbara Demont

Bastian est bien là, les golfeurs Rory McIlroy, Sergio Garcia et Tommy Fleetwood aussi, ainsi que leurs coéquipiers du jour, Justin Timberlake, Anthony Mackie (qui a joué dans «Avengers»), Niall Horan (One Direction) et Dennis Quaid. On grille quelques marshmallow sur la terrasse, boit du champagne à notre victoire et attend le show.

Justin dans le public de Bastian

Le chanteur suisse monte sur scène et interprète ses titres les plus connus, s'accompagnant de sa guitare. Les stars du green et de l’écran assistent à son showcase depuis une petite estrade ultra-VIP (là, par contre, pas moyen de s'aventurer). Après trois morceaux, Bastian quitte la scène… pour la laisser à Justin?

Crans Omega Masters Friday Magazine
Omega

Rory McIlroy, Sergio Garcia, Dennis Quaid, Anthony Mackie, Tommy Fleetwood, Justin Timberlake, Michael Peña, Niall Horan et Bastian Baker: tous sur la scène à Cry d'Er pour la soirée VIP d'Omega.

L’Américain rejoint bien la scène mais pas pour y chanter. Accompagnés de ses acolytes, avec qui il fait un peu le pitre, il se voit remettre le trophée Omega Celebrity Masters qui récompense le meilleur joueur amateur de la journée. Surpris, et à défaut d’offrir une performance artistique, il divertit l’assemblée en lançant un: «Wow, ce trophée, c’est encore mieux qu’un Grammy!». Le patron de la firme lui remet ensuite un symbole helvétique: une cloche qui sonne la fin de cette première partie de soirée.

On change de salle et d’ambiance pour la suite de la fête. On mange (bien), on boit (un peu) et on danse (beaucoup). Certaines stars comme Bastian Baker, Dennis Quaid et Anthony Mackie se mêlent aux invités tandis que Justin se fait plus discret. Vers 23h30, l’interprète de «Say Something» s’en va. On finit nos verres et on reprend les télécabines pour redescendre à Crans. «Bye Bye Bye, Man of the Wood». C’est sûr, cette journée on s’en rappellera.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère