Getty Images 649125865
Getty

Souffres-tu du syndrome de l’imposteur quand tu achètes des articles de luxe?

par Gina Buhl

19 FÉVRIER 2020

Health

Les produits coûteux peuvent provoquer un sentiment désagréable chez certains consommateurs qui craignent de ne pas les mériter. C’est ce que révèlent les résultats d’une étude de l’Université de Harvard.

Tu attends ce moment depuis longtemps: tu entres dans la boutique Gucci, émerveillée. Tu achètes le sac Soho Disco dont tu rêves depuis de nombreuses années. Lorsque tu quittes le magasin, tu es la personne la plus heureuse du monde… jusqu’à ce que tu sois chez toi et que tu mettes l'objet dans un placard.

Chaque fois que tu ouvres les portes du placard, tu te demandes comment assortir ce sac si chic avec tes vêtements. Du coup, tu laisses tomber. Chaque semaine qui passe, tu te convaincs qu’un tel accessoire n’est tout simplement pas fait pour toi.

Imposteur!

Puis enfin, une opportunité se présente. Le pot de départ d’un collègue. Tu te faufiles dans le bar avec ton it-bag. Tu as l’impression que tout le monde te regardes de travers. La première chose que ton collègue te demande c’est pourquoi tu es habillée comme un agent immobilier de la Fifth Avenue.

Plus la soirée avance, plus la boule dans ta gorge grossit. Chaque fois que tu le regardes, tu te dis que tu ne corresponds pas à ce sac. Des sentiments comme celui-ci te semblent familiers? Bingo! Tu es atteinte du syndrome de l’imposteur mode.

Faire profil bas

Tout comme le syndrome de l’imposteur dans le cadre du travail, les personnes atteintes de sa variante fashion ont le sentiment de ne pas mériter l’article de luxe qu’elles ont acheté. Ce sont les conclusions de chercheurs de l’Université de Harvard et du Boston College. Ils ont constaté qu’un tiers des Britanniques éprouvent régulièrement ce sentiment.

Dans leur étude publiée en septembre 2019 dans le «Journal of Consumer Research», ils expliquent: «Contrairement aux études précédentes dans ce domaine, nous constatons que de nombreux consommateurs perçoivent les produits de luxe comme un privilège indu.» En conséquence, ils sont mal à l'aise lorsqu’ils portent ou utilisent ces produits. Ils sont moins confiants que quand ils portent des articles ordinaires.»

Par exemple, une participante a dit qu’elle devenait timide lorsqu’elle portait son collier en or serti de diamants parce qu’il n’est pas dans sa nature de porter des bijoux de luxe, même si elle pouvait se le permettre.

D'ailleurs, selon l’étude, les femmes sont davantage frappées par ce syndrome. C’est probablement dû au fait que la consommation des femmes dans le secteur du luxe reste beaucoup plus importante que celle des hommes.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère