I Stock 1157753726 copie
iStock

Le sexe? Elles en parlent et elles en parlent bien

par Marie-Adèle Copin

29 MARS 2020

Life

Parler cul sans forcément parler cru, c’est le défi que relèvent haut la main trois blogueuses françaises. À travers leurs textes, elles s’efforcent de briser les tabous de la sexualité et nous font rire.

  • Bouillon de luxure
    On a rarement autant ri en lisant les histoires sexuelles de Ioudgine. Même si elle ne l’alimente plus, ce blog hébergé par «Les Inrocks» regorge de pépites.

    Notre coup de cœur: «Pendant le rencard». Cet article raconte un date et commence ainsi: «Vous entrez dans le pub, il est déjà là (...). Vous sortez du boulot et crevez la dalle, vous pensez à un double cheeseburger supplément bacon avec des frites et de la mayo, mais répondez : «Oh, je n’ai pas très faim, un verre de Chardonnay ce sera parfait.» Il tourne au blanc aussi, autant prendre une bouteille», peut-on lire en préambule. Dans cet article, Ioudgine fait converser les liquides dans son estomac vide: suc gastrique, bille, vin blanc, rhum, vin rouge, tout se mélange et sans spoiler, tu peux deviner la fin.

  • Poulet rotique
    Clarence Edgard-Rosa est journaliste. Elle traite de sujets de société touchant de près ou de loin à la sexualité. Notre rubrique préférée: le courrier du cul. L’auteure aide ses lectrices et ses lecteurs à répondre à des questions sur la tromperie, la masturbation ou encore l’orgasme.

    Notre coup de cœur: ses conseils à une lectrice se plaignant de son partenaire au lit. «Il ne semble pas connaître la spontanéité. Il enchaîne les positions (toujours les mêmes, dans le même ordre), sans aucun échange, et j’ai presque l’impression qu’il se regarde faire l’amour, ce qui est assez pénible. Comment lui faire comprendre que ça ne me plait pas?» Clarence a la réponse.
  • Les 4000 culs
    Le blog d’Agnès Giard, journaliste et auteure, est hébergé par le journal «Libération». Archi documenté, on apprend, tout en s’amusant. «Pourquoi certains préfèrent faire l’amour dans le noir?», «Comment se débarrasser d’un mari?» ou encore «Ce que nos corps disent de notre époque», ces quelques titres donnent le ton.

    Notre coup de cœur: «Pourquoi les femmes crient-elles pendant l’amour?» En se basant sur le livre «Questions idiotes et pertinentes sur le genre humain», d’Antonio Fischetti, elle répond aux hypothèses à ce sujet en appuyant ses arguments sur des études pertinentes. Très instructif!
On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère