Bannirrégime1
plainpicture

Sept raisons de bannir les régimes

par Marie Hettich

28 MARS 2018

Food & Home

La seule vision du bikini roulé en boule dans ton tiroir à chaussettes te donne des sueurs froides? Un conseil: ne cède pas à la tentation du régime post-Fêtes, qui n'aboutit souvent qu'à des prises de tête.

Les règles strictes ne t'aident en rien

Le soleil brille, l'eau scintille, les oiseaux chantent. Pourquoi se rendre malheureuse avec un régime alors que la saison est des plus agréables? La psychothérapeute Erika Toman, spécialiste des troubles alimentaires, insiste: arrêtons de nous prendre la tête avec le poids idéal, complètement contre-productif selon elle. Le poids-clé que tu te donnes ne peut que te frustrer si tu ne l'atteins pas, et «les gens frustrés se nourrissent en général moins bien».

L'alternance est dangereuse

Les scientifiques ont même un nom pour ce phénomène: «la rupture du barrage». C'est l'habitude consistant à alterner phases d'orgies alimentaires et phases de disette hyper stricte. Qui n'est jamais passé par là: tenir son assiette à carreau la semaine et faire n'importe quoi le weekend? Sauf que plus tu t'interdis de faire ce que tu veux, plus tu auras tendance à te jeter sur la nourriture dès que tu baisseras la garde. Un petit verre de vin rouge se termine en bouteille entière vidée seule, un carré de chocolat, en plaquette volatilisée. «On ne devrait jamais se dire: aujourd’hui je fais n’importe quoi, à partir de lundi je ferai de nouveau attention», note Dr Toman. «Les excès ont forcément un impact sur le corps», et surprise: il n'est pas positif.

A l'origine de troubles alimentaires

On entend souvent cette histoire: de jeunes filles ou femmes qui se mettent au régime un beau jour, perdent du poids, reçoivent quelques compliments, se sentent plus belles... et entrent dans un engrenage infernal consistant à compter les calories de chaque carotte avalée.

S'affamer va contre notre nature

L'histoire de l'humanité nous le rappelle: la nourriture n'a pas toujours été aussi accessible qu'elle l'est aujourd'hui dans les pays développés. Quand une assiette se présente devant nous, nos gènes se souviennent du fait que le rythme d'ingestion des calories peut être aléatoire. Pour résumer: qui sait quand tu pourras à nouveau manger? L'instinct nous pousse à la consommation. Pas étonnant, dès lors, que nous ayons du mal à refuser une petite part de gâteau quand elle nous est mise sous le nez. On est programmé pour l'accepter, juste au cas où.

Les livres de régimes disent n'importe quoi

Tout et son contraire: voilà qui résume bien les livres de régimes qui promettent tous une perte de poids durable et rapide. L'un prône les protéines à haute dose, l'autre suggère de bannir la graisse animale... et tous sont critiqués de toutes parts. De quoi devenir dingue! Les seules questions qui comptent: de quels calories puis-je me passer sans avoir faim? Comment faire pour bouger un peu plus au quotidien? Pour perdre du poids, si tu y tiens absolument, ce que tu fais ou ce que tu manges importe peu. Tout ce qui compte est que tu t'arranges pour brûler, en gros, un peu plus de calories que tu en ingères, c'est aussi simple que ça.

L'effet yo-yo n'est pas un mythe

Perdre du poids trop vite avec un soi-disant «régime express» de trois semaines, par exemple, revient souvent à reprendre dans les jours qui suivent l’arrêt du régime, tout le poids qu’on a perdu. Voire plus encore. Seule chance d’éviter l’effet yo-yo: miser sur la durée et laisser à son corps le temps de stabiliser le nouveau poids

On se déconnecte de notre corps

Qui n'est pas accro à son téléphone n'a pas besoin de désintox, qui n'est pas addict à l'alcool n'a pas besoin d'un groupe de soutien, qui n'a pas de problème majeur de poids ne devrais pas se lancer dans un régime. «Faire 30 minutes d'exercices par jour, si possible en plein air, change beaucoup plus de choses que n'importe quel régime à court terme.», souligne Dr Toman. Si ton poids te pose problème, demande-toi quelle petites habitudes sportives tu pourrais intégrer à ton quotidien plutôt que de te lancer dans une révolution alimentaire.

Regimebannir Erika Toman 271F9C78

La doctoresse Erika Toman est psychothérapeute, responsable du Centre d'études des troubles alimentaires à Zurich et auteure de plusieurs livres sur la perte de poids.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère