etude rencontrees couples heteros Friday magazine
iStock

Aux États-Unis, la majorité des couples hétéros se rencontrent désormais par le biais d’internet

par Eva Grau

22 JUILLET 2019

Life

Selon une étude américaine, le nombre de rencontres en ligne dépasse les modes de rencontre plus traditionnels, à travers des amis ou sur le lieu de travail.

En 1995, aux États-Unis, seuls 2% des couples hétéros s'étaient formés à la suite d'un échange sur internet. Aujourd’hui, c’est pas moins de 39% d’Américains qui disent avoir connu leur partenaire en ligne. La Toile est ainsi devenue le «lieu» où le plus de couples naissent, affirment des chercheurs des universités de Stanford et du Nouveau-Mexique. Cet espace de dating supplante désormais ceux plus traditionnels que sont la place de travail et le cercle d'amis.

La faute aux réseaux sociaux

Selon l'étude de Michael Rosenfeld, Reuben J. Thomas et Sonia Hausen, le pourcentage de couples qui se sont connus au travail est passé de 19% en 1995 à 11% en 2017. Les rencontres par le biais d’amis communs ont elles aussi baissé, passant de 33% des couples en 1995 à 20% en 2017 (ci-dessous). Ce désamour des dates classiques correspond à l’irruption des réseaux sociaux et des applis de rencontres dans notre quotidien, affirme le site Neonmag.

Plus de choix sur la Toile

Raison de cet engouement pour le virtuel? Pour les chercheurs, il y en a plusieurs. Sur la Toile, le choix de partenaires est plus vaste et on sait immédiatement si l’autre est disponible. En outre, les sites et applis de rencontres trient les candidats potentiels et ne nous proposent que ceux avec lesquels on a a priori des affinités. Pas de temps perdu avec quelqu’un qui n’est pas compatible avec nous. Les rencontres en seraient donc simplifiées. Et le romantisme, bordel!

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère