Plastic

Réduire le plastique, c’est fantastique

par Marie-Adèle Copin et Margaux Habert

15 JUILLET 2019

Food & Home

Les emballages, sacs et autres flacons en plastique font partie de notre quotidien. Pourtant, il existe des alternatives peu ou pas contraignantes voire même pratiques. Marie-Adèle et Margaux en ont déniché quatre.

Des shampoings qui deviennent des savons

Dans le monde, 552 millions de bouteilles en plastique sont jetées chaque année. Cela représente 400 millions de tonnes de CO2 émises à cause de la production et l’incinération de ce matériau.

Pour lutter contre ce fléau environnemental, Mi Zhou, designeuse et étudiante de la Central Saint Martins de l’Université des Arts de Londres, a créé des flacons de shampoing à partir de savon. Le nom de ces bouteilles: Soapack. Une fois vide, le contenant devient contenu, comme un simple pain de savon.

Soapack mi zhou sustainable packaging dezeen 2364 col 3
Mi Zhou

Pour que ces bouteilles restent imperméables le temps d'utiliser le shampoing, elles sont recouvertes d'une fine couche de cire d'abeille. Cela empêche le liquide de dissoudre le packaging avant que celui-ci ne soit vide.

Soapack mi zhou sustainable packaging dezeen 2364 col 5
Mi Zhou

En plus d'être écologiques, ces bouteilles ont une belle esthétique. Elles sont colorées dans des teintes pastel et certaines ressemblent à des flacons de parfums anciens, offrant un aspect luxueux.

Pour le moment, Soapack fait simplement partie d’une exposition et les shampoings et gels douches ne sont pas encore commercialisés.

Ton chien et ton chat aussi s’y mettent

La nourriture des animaux contribue aussi à l’utilisation massive de plastique. C’est pour lutter contre ces grands sacs que l’on jette une fois vides que le Lausannois Mathieu Maillard a créé, avec son associé, Hungry Pets, en avril dernier. L’entreprise livre des croquettes à domicile dans des contenants réutilisables. «Le but est à la fois de simplifier la vie des gens et d’en finir avec les sacs en plastique, explique-t-il. Nous livrons nous-mêmes dans une voiture qui roule au gaz naturel.»

Hungrypets ch
Instagram hungrypets.ch

Les croquettes, qui ne contiennent ni céréales ni gluten, viennent pour l’instant de France voisine, mais l’entrepreneur veut pousser la réflexion écologique plus loin: «Nous sommes en discussion avec une entreprise suisse pour être dans une démarche locale.»

Hungry Pets couvre l’arc lémanique de Nyon à Lavaux, ainsi que le Gros-de-Vaud, et projette de se déployer aussi sur Genève et d'étoffer sa gamme de produits avec notamment de la litière écologique. Le label nourrit pour l’heure une centaine d’animaux, dont Loki et Calin, les chats de Whitney Toyloy, Miss Suisse 2008. Bon plan: le premier mois est gratuit.

Hungrypets ch 2
Instagram hungrypets.ch
Des sacs à usage unique en mode «walk of shame»

À Vancouver, au Canada, un magasin a décidé d’utiliser l’humour pour faire passer le message. C’est justement en distribuant des sacs en plastique estampillés de messages décalés que l’enseigne East West Market tente d’inciter ses clients à préférer les sacs réutilisables. Parmi les textes, on retrouve notamment des «vidéos pour adultes», une «pommade contre les verrues» ou encore la «coopérative des soins du côlon».

Sac plastique 1
Capture d'écran Instagram eastwest.market

C’est le père, propriétaire du magasin, et sa fille qui ont eu cette idée anti sacs plastiques. Dans le journal canadien «La Presse», David Lee Kwen raconte que l’initiative a pour but de susciter des discussions: «Nous voulons que les gens en parlent, qu’ils réagissent. Il fallait que ce soit intéressant et gênant. Mais surtout amusant».

Le projet est avant tout anecdotique puisque seuls mille sacs à usage unique ont été commandés. Pour compléter les messages gênants, le slogan «Évitez la honte. Prenez un sac réutilisable» est inscrit au bas de chaque sac.

Les bee’s wraps pour «embeiller» la nourriture

L’embeillage, ou bee’s wrap en anglais, est un tissu imprégné de cire d’abeilles. Il permet de remplacer le papier qu’on utilise pour emballer les aliments comme le pain ou les légumes. Il peut aussi être utilisé comme cellophane ou papier d’alu réutilisable sur un saladier plutôt que d'employer des tupperwares.

En France, Quentin, 24 ans, a lancé le site lembeillage.fr il y a quelques mois. Ses textiles sont faits à base de coton durable du point de vue environnemental comme du point de vue social. Les bee’s wraps sont faits main dans l’Hexagone. La marque dit favoriser la biodiversité et permet à ses apiculteurs partenaires d’installer davantage de ruches. Même le packaging et le papier utilisés pour les commandes respectent la démarche écologie du label: tout est fait à base de produits recyclés.

Lembeillage
Instagram lembeillage

Si tu es du genre «do it yourself», tu peux même fabriquer tes propres bee’s wraps. La vidéo ci-dessous te montre toutes les étapes.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère