Roksanda 2078 Aw19 Pw Syrt Copy
MAC Cosmetics

Quelques pistes pour réussir un make-up naturel

par Emmanuel Coissy

10 OCTOBRE 2018

Beauty

Le maquillage le plus sophistiqué est celui qui se voit le moins. On fait le point avec des make-up artists, dans les backstages des défilés de l’automne 2018.

Il passe bien, l’air de rien. Le naturel, c’est ce maquillage qui semble ne pas en être. Lors des défilés automne-hiver 2018-2019, il s’est imposé chez Michael Kors à New York, chez Missoni à Milan et chez Rick Owens à Paris, des marques et des univers totalement différents les uns des autres. «Le naturel n’est pas un choix par défaut. C’est le choix d’un style qui donne l’illusion de la fraîcheur», souffle Terry Barber, directeur artistique Europe chez MAC Cosmetics. Ce vieux briscard des fashion weeks, qui bossait déjà sur les shows McQueen à la fin des années 1990, en connaît un rayon sur la question: il a travaillé au développement de produits tels que la Strobe Cream (un hydratant iridescent) et l’Hyper Real Foundation (un fond de teint ultraléger).

«L’évolution technologique a permis de réaliser des produits à la texture nouvelle, tout en nuances», assure sa collègue Lyne Desnoyers. Certains matifient sans poudre, d’autres illuminent sans effet luisant. La peau ne doit pas être masquée. S'il y a une base, il ne faut jamais la voir.

Les pros travaillent avec des pigments dont le rendu est plus vrai que nature. On le voit avec l’effet d’un bronzage léger, de paupières fraîches ou de joues à croquer. Le blush est omniprésent: on emploie un ton chaud (rose pour un résultat «pudeur naissante») ou froid (blanc pour un résultat «souffle de givre»). «Un produit incolore a un rôle à part. On l’utilise exclusivement pour sa texture», explique Sam Bryant qui a notamment créé le make-up du show Simone Rocha à Londres. Lui considère le gloss sur les yeux comme un classique contemporain.

Il a raison, c’est bien plus malin que d’en mettre sur les lèvres. Le visage gagne en beauté avec une pointe de fragilité. Mais gare aux matières trop collantes et au dosage! Maquilleur des stars, Karim Rahman acquiesce: «Un effet brillant sur les yeux contrastant avec un visage mat apporte une dimension graphique au visage.» Alors, on s’y met?

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère