2018 11 28
DR

«Quand je suis alcoolisée, je deviens très généreuse»

par Friday Magazine

17 DÉCEMBRE 2018

Job & Budget

Dans «Cashflow», notre série finances, nous publions, chaque lundi, le journal financier d’une lectrice ou d’un lecteur. Océane, de Lausanne, a accepté de témoigner pour ce dix-septième volet.

Océane (prénom d'emprunt), 27 ans, coordinatrice de projets pour une organisation internationale dans le domaine du sport à 100%

Salaire: 5162 fr. net + assurance maladie d'un montant de 260 fr. (remboursée par mon employeur)

Logement: appartement de 3,5 pièces en colocation

Loyer/Internet/TV: 976 fr. 50 au total, que je rembourse à ma colocataire

Abonnement téléphone portable: 60 fr.

Abonnement de train (Mobilis – Canton de Vaud): 264 fr.

Impôts: 714 fr. 55

Transfert à mon compte d’épargne: 700 fr.

Total des dépenses: 2015 fr. 05

Disponible: 3146 fr. 95

Lundi

J’ai la chance d’habiter à deux pas de mon bureau. Ce jour-là, je rentre chez moi à midi pour manger les restes de la veille. Le soir, en rentrant tard de mon match de volley, je n’ai plus l’énergie pour me préparer mon repas et je m’arrête à la Coop Pronto pour m’acheter un sandwich, des carottes et des yaourts: 12 fr. 40.

Dépenses du jour: 12 fr. 40

Mardi

Ce matin, j’achète un cadeau pour mon frère, dont nous fêtons l’anniversaire la semaine suivante: deux billets de concert au Docks à Lausanne (le mien + le sien): 45 fr. A midi, nous mangeons au restaurant avec mes collègues; le menu du jour et pourboire me coûtent 28 fr. Le soir venu, j’ai un événement à Nyon à l’occasion duquel un apéritif dînatoire est servi, j’économise donc un repas.

Dépenses du jour: 73 fr.

Mercredi

Ce matin, j’ai un petit creux. Je m’arrête donc à la boulangerie Pouly m’acheter une cuchaule (3 fr. 90). A midi, je rentre me cuisinier des pâtes et par la même occasion, je fais une petite sieste (je suis rentrée tard la veille, après avoir bu un peu trop de vin). Le soir, je vais au marché de Noël pour un petit after-work avec mes collègues. Je bois un vin chaud et en offre à mes collègues (16 francs). Après ce petit verre, je me rends au centre sportif de Dorigny pour regarder le match de volley qui se joue entre le LUC et Trentino, une des meilleures équipes d’Europe! Pas question de louper un tel spectacle; l’entrée me coût 15 fr. et la bière 4 fr. En rentrant du match avec ma colocataire, nous n’avons plus le temps ni l’énergie de nous faire à manger et nous nous arrêtons au Sushi Shop: 13 fr. 10 pour des sushis et une salade.

Dépenses du jour: 52 fr.

Jeudi

Ce midi, je retrouve une amie au restaurant Le Perroquet, nouvelle adresse à Lausanne qui est superbe! Le menu du jour, un bon thé maison sans oublier un pourboire bien mérité (ils sont super sympa!) me reviennent à 22 fr. 50. En plus, j’ai de la chance, ils m’offrent une part de gâteau en partant. Ce soir, j’ai mon entraînement de volley. Comme je rentre tard, je n’ai pas très faim, j’engloutis un yaourt et hop, au lit!

Dépenses du jour: 22 fr. 50

Vendredi

Aujourd’hui, c’est les soldes. Ça tombe bien, je cherche impérativement une paire de bottes pour l’hiver et je me dis que c’est l’occasion d’en trouver à prix réduit! Je profite donc de ma pause de midi pour faire un peu de shopping. En chemin, je m’arrête dans une boutique d’accessoires qui semble proposer des offres intéressantes. Finalement, je trouve mon bonheur dans des articles non-soldés: une paire de gants et un bonnet (l’hiver arrive!): 25 fr. 80. Je trouve cependant une belle offre pour non pas une paire mais deux paires de chaussures (oups!). Cela dit, il me faut une paire pour affronter la neige, mais aussi une paire élégante que je peux mettre au travail et qui reste pratique (chaude et sans risque de glissement sur le verglas) tout en restant classe. Total pour les deux paires soldées: 247 fr. 70. Avant de retourner au bureau, je m’arrête à Globus Food pour m’acheter un sandwich à manger sur le pouce (8 francs) ainsi que deux dips et des légumes (13 francs). En effet, ce soir après mon match de volley, nous restons avec l’équipe pour un petit repas canadien. Deux matchs cette semaine, deux matchs de gagnés! Youpi!

Dépenses du jour: 294 fr. 50

Samedi

Ce matin, je vais arbitrer un match de volley, ce qui me rapporte 70 francs. Ça tombe bien, car aujourd’hui c’est la journée de grosses dépenses… Je suis convaincue par une offre d’abonnement de ski journalière pour Verbier à 49 francs au lieu de 70! J’en achète deux pour un montant de 98 francs. Cet après-midi, je retourne faire les magasins. Cette fois, c’est des paires de collants qu’il me faut. Je trouve à nouveau mon bonheur dans les articles soldés. J’en profite pour en prendre plusieurs (27 fr. 70) ainsi qu’une jupe, soldée également (12 fr. 90). Ça fera l’affaire pour ma sortie festive du soir: j’ai une fête de départ d’un ami qui s’en va voyager. Chose rare, je me rends en terre ennemie, à Genève! Mais pour lui, ça me fait plaisir. Je ne paie mon billet de train qu’à partir de Nyon (grâce à mon abonnement Mobilis): 18 francs aller-retour. En arrivant à Genève, je m’achète vite un croissant au jambon et des chewing-gums: 5 fr. 45. Puis le ticket de métro − euh, je veux dire de tramway (erreur de Lausannoise) − pour rejoindre mes amis à Carouge: 8 francs. Nous sommes au Chat Noir pour un blind test, super fun! Pendant ce début de soirée, je paie la deuxième tournée (après avoir bénéficié de la première): 34 fr. 95. Nous poursuivons la soirée en boîte, dont l’entrée me coûte 20 francs (en tant que Lausannoise adepte du No name, je n’ai plus l’habitude de devoir payer pour aller danser!). Durant cette soirée genevoise, je dépense un total de 100 francs! Grosse folie… Et la dernière de l’année avant les achats de cadeaux pour les Fêtes. Je vous rassure, ce n’est pas seulement pour ma consommation personnelle. Lorsque je suis un peu alcoolisée, il se trouve que je deviens très généreuse! Mais les dépenses n'en finissent pas là. Je rentre dormir chez les parents de mon ami et paie le Uber (36 fr. 30): il m’héberge, je pouvais bien payer le trajet jusqu’à l’autre bout de Genève…

Dépenses du jour: 431 fr. 30

Dimanche

Genève aura vraiment eu ma peau… Et ce n’est pas fini! Après un réveil très difficile (je suis rentrée à 7h du mat’ la veille, je suis trop vieille pour ça!), on s’en va bruncher au Cheval Blanc, très bonne adresse (même si les meilleurs brunchs restent ceux de Lausanne) pour un montant de 34 francs. Après avoir fait mes adieux, je reprends le train et m’arrête à Nyon en rentrant sur Lausanne. Je suis exténuée. Le meilleur plan c’est donc de me réfugier chez mes parents pour siester et manger le soir. Après un film bien drôle («Les Tuches 2»), je finis par dormir chez eux et termine mon week-end en douceur.

Dépenses du jour: 34 fr.

Total des dépenses de la semaine: 919 fr. 70
On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère