E9DA1696-C537-4EDF-A459-3E943D01A76B
Instagram emilia_clarke

Pourquoi les jeunes font-ils de plus en plus d’AVC?

par Eva Grau

2 AVRIL 2019

Health

L’actrice Emilia Clarke a récemment révélé avoir survécu à deux attaques cérébrales avant la trentaine. Son cas n’a rien d’exceptionnel: le nombre de jeunes adultes à en être victimes a augmenté de 30% en vingt ans.

«Mon nom complet est Emilia Isobel Euphemia Rose Clarke. Mais je ne parvenais pas à me le rappeler. À la place, des mots sans queue ni tête sortaient de ma bouche.» L’actrice Emilia Clarke n’avait que 24 ans lorsqu’elle a été victime de son premier AVC (accident vasculaire cérébral). Et 26 lorsqu’elle a souffert de sa deuxième attaque. Son cas n’est pas exceptionnel. Comme l’héroïne de la série «Game of Thrones », les 25-34 ans sont de plus en plus nombreux à souffrir d’une attaque cérébrale. Leur style de vie pourrait en être la cause.

Selon l’Observatoire suisse de la santé, l’augmentation du nombre de cas d’AVC chez les jeunes s’expliquerait par la progression du cholestérol, de l’hypertension et du diabète au sein de la population. «La fumée, une alimentation malsaine et un manque de mouvement jouent également un rôle important», expliquait, en 2017, le Professeur Marcel Arnold, médecin chef et responsable du Stroke Center de l'Hôpital universitaire de Berne, à «20 Minuten».

La pilule montrée du doigt

Mais le stress et la pilule contraceptive sont aussi désignés comme de potentiels responsables par les spécialistes. Aux Hôpitaux universitaires de Genève, on a enregistré une prédominance féminine du nombre de cas de d’attaque cérébrale chez les 20-30 ans. «Lorsque la contraception contient des oestrogènes, le risque d’AVC est augmenté d’environ quatre fois», confirmait Roman Sztajzel, médecin adjoint agrégé, responsable de l’unité des maladies neurovasculaires.

Des études ont également établi une corrélation entre le tabagisme et l’augmentation du risque d’AVC. Quand on fume entre une et dix cigarettes par jour, le risque est doublé, mais à 40 cigarettes et plus quotidiennes, il est multiplié par dix.

Emilia Clarke s’est parfaitement remise de ses deux accidents vasculaires cérébraux. Pourtant, il ne faut pas en conclure qu’il s’agit d’un mal bénin. Les séquelles d’un AVC peuvent être graves et définitives: aphasie (perte du langage), hémiplégie (paralysie d’une moitié du corps), troubles de la marche, de la mémoire ou de l’équilibre, perte de sensations et de la sensibilité au froid ou au chaud, troubles visuels, instabilité, etc.

Changer son style de vie

Pour limiter le risque de se retrouver handicapé, il suffirait pourtant, estiment les spécialistes, de modifier son style de vie: éviter le stress, dormir entre 6 et 9 heures par nuit, arrêter de fumer, consommer au maximum un verre de vin par jour pour les femmes et deux pour les hommes, faire au moins 2 heures et demie de sport par semaine et perdre ses kilos en trop en adoptant une alimentation de type méditerranéen à base de fruits, légumes, poisson. Manger un peu de chocolat noir peut aussi être bénéfique.

Si faire preuve de bon sens ne suffit pas et qu’un jour, tu ressens ou observes chez quelqu’un les symptômes d’un AVC (paralysie partielle, troubles visuels, troubles du langage, raideur de la nuque ou sentiment d'engourdissement), contacte immédiatement le 144. Les premières heures après l’attaque sont déterminantes pour limiter les séquelles.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère