IP sexting generation friday magazine
photomontage Marlene Leppänen / pexels.com

Pour la génération Z, le sexting est devenu normal quand on drague quelqu’un

par Emmanuel Coissy

4 AOÛT 2019

Life

Près de 40% des 18-22 ans ont déjà envoyé des photos hot, selon une étude réalisée aux États-Unis. Cette pratique est davantage répandue chez eux que chez les millenials.

La différence est ténue mais elle est réelle. Près de 40% des 18-22 ans (génération Z) disent avoir activement pratiqué le sexting. C’est un peu plus que chez les 23-39 ans (millenials ou génération Y) où la proportion est de 37%. Ces chiffres, publiés cette semaine, sont issus de la neuvième étude annuelle intitulée «Singles in America» (Les célibataires en Amérique), menée par le Match Group (Tinder, OKCupid). Les chercheurs ont interrogés plus de 5000 célibataires hommes et femmes à travers les États-Unis.

Les adultes de la génération Z ont majoritairement envoyé des photos érotiques (59%) sur Snapachat, réseau social où les images disparaissent après avoir été vues. La plupart de leurs aînés (68%) l’ont fait sur une messagerie.

Plus on est jeune et plus on est enclin à envoyer des photos érotiques. Les 40-50 ans (génération X) sont 11% à dire qu’ils pratiquent activement le sexting contre 3% chez les plus de 74 ans. 33% des hommes avouent avoir expédié un selfie X sans le consentement de leur interlocutrice. A contrario, elles sont 22% à l’avoir fait.

On est davantage à en recevoir qu'à en envoyer

52% des célibataires de la génération Z disent avoir reçu un cliché à caractère sexuel. Chez les millenials, ils sont 51% et 42% pour la génération X. Le taux chute à 12% chez les plus de 74 ans.

40% des mecs ont été invité à fournir une photo en sous-vêtement. Chez les 18-22 ans, la proportion est bien supérieure à la moyenne: 54%.

Toutes générations confondues, 44% des femmes ont été invitées à envoyer un nu. 39% des mecs ont été sollicités pour la même chose.

Enfin, la discrétion est une qualité en perte de terrain. Un quart des jeunes de la génération Z ont partagé avec une tierce personne une photo hot qu’ils avaient reçue. Ils ne sont qu’un cinquième de millenials à avoir eu un tel comportement.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère