Michelleobama2
Getty Images

«On attend des petites filles qu’elles soient parfaites»

par Stephanie Vinzens

8 MAI 2018

Life

Michelle Obama a soulevé d'importantes questions féministes lors du United State of Women Summit. Voici ses meilleures citations.

Ce samedi, Michelle Obama a pris la parole lors d’une conférence destinée aux femmes américaines. L'épouse de l’ancien président des Etats-Unis a abordé divers thèmes comme l'égalité, l'éducation et le rôle des hommes dans la société. Le tout devant un public plus qu’enthousiaste. Ce n’est autre que Tracee Ellis Ross, actrice, présentatrice et fille de Diana Ross, qui a interviewé l'avocate âgée de 54 ans.


Et comme la discussion ne dure pas moins de 40 minutes (voir ci-dessous), j’ai sélectionné mes passages préférés, histoire que tu puisses te faire une idée générale.

  • La pression sociale à laquelle les femmes sont exposées «Je souhaite que les filles, dans notre société, puissent aussi avoir le droit d’échouer comme les hommes. En fait, je suis fâchée de voir que certains arrivent à se tirer de situations douteuses et revenir sur le devant de la scène comme si de rien n'était. Les femmes sont traitées plus sévèrement en cas d’erreur.  Depuis leur plus tendre enfance, on attend des petites filles qu’elles soient parfaites.»
  • La façon dont notre société traite les femmes sans enfant «Beaucoup de femmes qui ne désirent pas être mères se heurtent à un mur. On ne se gêne pas pour leur faire comprendre que si elles veulent être heureuses, il faut qu’elles soient mères. C’est faux.»
  • L’importance de donner une voix à ses enfants «Je suis chanceuse parce que mes parents ont pris en compte mes avis dès mon plus jeune âge. J’aimerais dire à chaque parent: Apprenez à vos enfants à avoir leur propre opinion! Ecoutez-les! Encouragez-les!»
  • Le rôle des hommes dans la lutte pour l'égalité «Selon moi, les hommes doivent cesser leur double discours: vous ne pouvez pas encourager vos filles à aller de l’avant si vous tolérez les inégalités dans votre vie de tous les jours, comme au travail, par exemple.»
  • Plus de solidarité entre femmes  «La personne la plus qualifiée à la présidence des USA était une femme. Mais on a préféré élire un homme comme Trump. Ça en dit long sur notre manière de penser. Tant que les femmes se méfieront les unes des autres, nous n’avancerons jamais. Les hommes me semblent plus solidaires entre eux. Et honnêtement, si nous n'aimons pas l'idée qu'une femme soit notre présidente, alors nous devons en parler entre nous.»
  • Le changement commence par soi-même «Vous n'avez pas besoin d'être Première dame, vous n'êtes pas obligée d'être présidente, vous n'avez pas besoin d’un statut quelconque pour tenter de faire bouger les choses. (…) Pour motiver les jeunes filles à s’assumer, il faut d’abord commencer par vouloir changer soi-même. Il existe encore des femmes qui n’osent pas prendre la parole et contredire leur mari ou leur père à table, par exemple.»
On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère