I Stock-536675070
iStock

Nos trucs pour une coloration maison sans tache

par Eva Grau

12 FÉVRIER 2019

Beauty

Tu aimes te faire ta couleur maison ou tu n’as pas les moyens d’aller chez le coiffeur, mais à chaque fois, tu as peur de tacher la ligne de tes cheveux. Voici les 4 règles d’or à suivre pour éviter que l'opération teinture ne vire au tatouage temporaire.

Du rose, du lilas ou encore du roux: cette année, nos têtes vont en voir de toutes les couleurs! Mais pour suivre la tendance, encore faut-il en avoir les moyens, car faire sa coloration chez le coiffeur, ce n’est pas donné. En Suisse romande, les prix varient de 60 francs à plus de 120 francs, suivant la longueur des cheveux et le salon. Celles qui n’ont pas le budget peuvent toujours opter pour la teinture maison. Ces dernières années, les produits du commerce ont bien évolué, avec notamment l’arrivée sur le marché de formules à base d'huile qui tachent moins la peau. Mais il existe aussi quelques trucs pour éviter que l’option do-it-yourself ne te redessine la ligne des cheveux façon bandeau tatoué.

  • Prévenir plutôt que guérir
    Pourquoi réparer quand on peut éviter? Si tu as déjà fait une couleur chez le coiffeur, tu auras remarqué que celui-ci commence par enduire la ligne de tes cheveux d’un produit gras. Généralement, il s’agit de vaseline. Le gras crée en effet une barrière entre la peau et le shampoing colorant. À la maison, il te suffit de faire pareil et de protéger front, tempes, oreilles mais aussi nuque avec une crème grasse ou une huile (si tu n’as pas de vaseline, l’huile d’olive ou de coco font tout aussi bien l’affaire). Autre astuce: faire ta couleur sur cheveux sales, car le sébum présent à la racine des cheveux est lui aussi un peu gras. D’ailleurs, autrefois, les shampoings colorants, dont les formules étaient plus agressives qu'aujourd'hui, devaient impérativement être appliqués sur cheveux non lavés ‒ c’était précisé sur la notice.
  • Soigner le mal par le mal
    Une fois que le mal est fait, il ne reste plus qu’une chose à faire: essayer d’effacer les traces. Une astuce peu connue consiste à utiliser le shampoing colorant lui-même et à le frotter sur la peau tachée. Oui, tu as bien lu. «La règle est la suivante: la couleur efface la couleur, l’eau la fixe», explique à Cosmopolitan David Stanko, de chez Madison Reed, fabricant de colorations capillaires. Quand ta couleur a fini de poser, il suffit de prendre un reste de teinture, de l’émulsifier entre tes doigts et de frotter sur les taches avant de rincer.
  • Le démaquillant à la rescousse
    La cousine de la fille de ta voisine le garantit: le dissolvant à vernis à ongles, c'est top pour faire disparaître les taches (elle sait, elle a testé). Oublie ça tout de suite, malheureuse! Nous aussi, on a essayé, figure-toi. Et on peut te dire qu’il faut frotter fort. Or, le dissolvant étant un produit corrosif, tu vas te retrouver avec une peau décapée, donc rouge vif. Pas sûr que ce soit mieux... Si tu veux effacer les traces de coloration, Cosmo suggère de les frotter plutôt avec du démaquillant waterproof. Encore mieux: utilise des lingettes démaquillantes. Celles-ci ont un effet légèrement abrasif.
  • Du dentifrice pour exfolier
    Quatrième et dernière solution: exfolier. Éliminer les cellules à la surface de la peau fait logiquement disparaître la couleur qui s’y est imprimée. Pour ce faire, David Stanko suggère une méthode peu conventionnelle: brosse à dents et dentifrice (attention: pas sous forme gel). Et on frotte légèrement sur les taches. Le spécialiste précise toutefois que cette manière de faire est plutôt agressive pour la peau, puisque le dentifrice agit comme un exfoliant. Évidemment, tu peux aussi utiliser un produit gommant plus classique. Mais avoue que c’est moins rock’n’roll.
On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère