069 Bsip 015462 002
AFP

Non, les seins ne ressemblent pas à des fleurs

par Marie-Adèle Copin

25 AVRIL 2019

Health

Sur Twitter, une image de l’anatomie des glandes mammaires a stupéfait les internautes car ces dernières ressembleraient à des fleurs. Mais cette illustration est erronée.

Le corps humain est plein de surprises. Ou alors je dormais en cours de biologie. En tout cas, sur Twitter, une publication présentant l’anatomie féminine est devenue virale. Elle a été partagée plus de 40'000 fois. C'est le 21 avril que tout a commencé: une internaute a posté une image représentant le système musculaire du torse féminin. On découvrait comment le lait maternel est transporté dans la poitrine.

On dirait des fleurs, mais ce sont des canaux de lactation. On y voit au niveau des mamelons, une masse en forme de fleurs, de pâquerettes même, comme disent certains internautes. Cette masse est appelée dans le langage scientifique, des canaux galactophores. En gros, ce sont eux qui permettent au corps de transporter le lait vers les mamelons et donc de permettre au bébé de se nourrir lorsque la femme allaite.

La jeune femme à l’origine du tweet écrit que ce n’est pas du tout ce à quoi elle s’attendait. C'est vrai que c’est surprenant. Je ne me souviens pas avoir vu ce genre de représentations dans mes manuels scolaires et apparemment, ce n'est pas parce que je ne foutais rien. Car suite à ce post sur Twitter, «Sciences et Avenir» s’est penché sur la question. Selon le magazine spécialisé, les glandes mammaires ne ressemblent pas à de jolies petites fleurs roses.

Une représentation erronée

En fait, cette représentation n'est pas fidèle à la réalité. «Cette photo montre un écorché vif, une représentation du corps humain sans la peau. Mais la schématisation en forme de fleur est erronée. Tout est bien organisé, bien aligné. En réalité, les glandes mammaires sont disposées en trois dimensions dans l'espace. Et elles sont entourées de gras et de fibres, ce qu'on ne retrouve pas du tout ici. Le gras et les fibres sont deux éléments qui donnent tout leur volume au sein et qui séparent les glandes mammaires», explique au magazine Anne Salomon, médecin pathologiste et spécialisée en biopathologie à l'Institut Curie à Paris.

Traditionnellement, les écorchés montrent l’anatomie humaine sans peau et sans graisse pour pouvoir tout observer sans aucune gêne. Il est donc normal que le tissu adipeux ne soit pas représenté sur l’image qui a tant fait parler d’elle sur internet.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère