Istock 487671506
iStock

Non, la tequila ne rend pas tarée

par Marie-Adèle Copin

26 AVRIL 2018

Food & Home

Il est de temps de démystifier ce spiritueux: la tequila ne nous rend pas plus incontrôlable que la bière ou le vin. Tout se passe dans la tête.

Le week-end dernier, j’étais à Berlin avec mes amis d’enfance. Nous avons voulu revivre tous nos rituels d’Erasmus: Faire la queue pour le Club der Visionaere avec une teille de Club-Mate mélangée à de la vodka, stresser dans la file d’attente du KDV, de peur de ne pas entrer, entrer au KDV et boire des shots de tequila. Aïe. ta tequila, ça tape. Et selon mes souvenirs, cet alcool me rend complètement cinglée, au point d’enlever mon soutif dans la boîte en hurlant «Free the Nipples!».


On a tous des amis qui pensent que les différents types de boissons alcoolisées affectent leur humeur: « Ah moi le vin rouge, ça m’endort-han». Mais en fait, c’est faux. D’ailleurs, la plupart des gens sont très mauvais pour juger leur comportement quand ils ont bu.

Mais alors pourquoi un tel mythe?

En 2017, des scientifiques ont étudié les croyances spécifiques liées à l’alcool appelées «attentes». Si tu crois qu’un type de boisson te met en colère, t’attriste ou t’excite, il se pourrait bien que tu adoptes cette attitude en buvant.

Nous développons ces attentes, elles-mêmes nourries par notre propre expérience et celle des autres. Si le vin nous détend, c’est probablement parce que nous le sirotons lentement dans une ambiance feutrée qui nous donne envie de lever l'auriculaire en trempant nos lèvres dans le verre. Si la tequila nous rend cinglos, c’est probablement parce que nous l'ingurgitons en shot, dans une soirée avec des sauvages en criant «Woohoo!».


L'étude montre également que les changements d’humeur lorsque quelqu’un boit, reflètent souvent des traits de caractère sous-jacents qui deviennent moins contrôlées avec de l’alcool, puisque celui-ci nous désinhibe et perturbe notre capacité à réguler nos émotions.

Une chose est sûre: on est plus rapidement ivre avec des spiritueux qu’avec de la bière ou du champagne. La concentration d’éthanol est plus élevée et affecte plus rapidement les changements d’humeur. Alors, est-ce que l'alcool te rend mélancolique, joyeuse ou folle? Si c'est le cas, c'est peut-être que tu étais déjà prédestinée à l'être.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère