000_1CF46F
AFP

Ni il ni elle

par Marie-Adèle Copin

15 FÉVRIER 2019

Entertainment

Oslo Grace est mannequin. Ouvertement transgenre et non-binaire, il défile autant pour les collections Homme que pour les collections Femme. Le 12 février, il a foulé le catwalk pour Coach. On te le présente.

C’est ce qu’on appelle une gueule d’ange. Depuis quelques mois, Oslo Grace est le mannequin du moment. A 21 ans, ce Californien basé à New York joue sur les deux tableaux: il foule autant les catwalks des collections Homme que ceux des collections Femme. Il se considère comme transgenre et non-binaire et aime bien se définir comme «le mélange ultime d’un garçon et d’une fille».

063_1124406058
AFP

Défilé Coach, 12 février 2019.

Le 12 février, il a défilé pour Coach lors de la Fashion Week de New York, aux côtés, entre autres, de Kaia Gerber. Mais c’est en février 2018 qu’il s’est fait connaître. Il a fait sensation lors de la présentation de la collection automne-hiver 2018 de Gucci, en arpentant le catwalk avec, dans les bras, un bébé dragon (oui, oui, tu as bien lu). Par la suite, il a défilé pour Moschino et, à l’occasion du show Kenzo automne-hiver 2019-2020, il est même monté sur le podium deux fois: une fois pour les hommes et une autre fois pour les femmes.

000_10Q6PF
AFP

Défilé Gucci, février 2018.

«Je souffre de dysphorie de genre, ce qui signifie que je ressens une coupure entre mon corps et mon esprit, confie-t-il dans l'édition actuelle de «Vogue». Mon identité ne matche pas parfaitement avec le sexe que l’on m’a assigné à la naissance.»

Avant de devenir modèle, Oslo suivait un cursus scolaire traditionnel à l'Université de Washington. Suite à un accident de rugby, ses ambitions sportives tombent à l’eau. Il se lance alors dans le mannequinat il y a un an à peine. Aujourd’hui modèle pour les grandes maisons de couture, il aimerait que l’on cesse de le définir comme «il» ou «elle», ainsi qu'il l’explique dans une story sur son compte Instagram et qu'on utilise le pronom personnel de la troisième personne du pluriel, puisqu'en anglais, il est non genré.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère