063_1079274188
AFP

«A cause de Photoshop, les femmes détestent leurs genoux»

par Marie-Adèle Copin

8 MARS 2019

Entertainment

Sur Instagram, Jameela Jamil a posté une ancienne photo d’elle photoshopée. A travers ce post, la militante Body Positive explique qu’elle s’est rendue malade pendant des années pour essayer de ressembler à ce cliché. Son message est clair: il ne faut pas croire tout ce qu'on voit.

L’actrice de la série «The Good Place» a encore frappé. Jameela Jamil, 32 ans, s’est rendue sur Instagram pour partager un cliché d’elle-même tiré d’un ancien shooting (ci-dessous). Elle a mis le doigt sur toutes les parties de son corps qui ont été retouchées grâce à Photoshop. En plus d’avoir éclairci la couleur de sa peau et effacer ses vergetures, le magazine dont elle ne cite pas le nom, a aminci ses bras. «La retouche Photoshop est la raison pour laquelle les femmes détestent leurs genoux, écrit-elle. Les miens ressemblent à des vagins et ça me va!»

Jameela s’exprime régulièrement sur les normes de beauté irréalistes imposées aux femmes. C'est une femme engagée. L’année dernière, elle a lancé la campagne I Weigh sur Instagram pour promouvoir l’estime des femmes plutôt que leur apparence.

Elle explique que cette image radicalement retouchée avait jadis affecté sa santé mentale. «Ça m’a rendu folle d’essayer de ressembler à ce cliché.», poursuit-elle.

Jameela a également retweeté la publication de Kira Kosarin, une chanteuse de R&B, qui a déclaré que l’actrice l’avait inspirée et lui avait donné la force de refuser les modifications proposées par un magazine après avoir été photoshopée.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère