marie-sinfiltre-friday-magazine-chanel.jpg
AFP

Héroïne pour les uns, guignol pour les autres: Marie S'infiltre divise la presse internationale

par Marie-Adèle Copin

2 OCTOBRE 2019

Entertainment

Mardi, l’humoriste française s'est tapé l’incruste au défilé Chanel. Tous les médias du monde en ont parlé. Le «Daily Mail», «Vogue» et même le «New York Times» et le «Washington Post»! Revue de presse.

Marie S’infiltre a piraté le défilé Chanel, hier, à Paris. C’est le top model Gigi Hadid qui a fait la police en l’escortant vers la sortie. Mais trop tard, l’humoriste française a réussi son coup. Elle a fait le buzz. La voilà dans tous les médias.

Le magazine américain «Teen Vogue» en fait des caisses et affirme que Gigi Hadid est l'«héroïne» qui a sauvé le show Chanel. Sur Instagram, Bella Hadid a posté une story de l'altercation entre sa sœur et Marie S'infiltre et déclare que l'attitude du top est «iconique». Carine Roitfeld, ex-rédactrice en chef de l'édition française de «Vogue», a également posté une vidéo félicitant Gigi d'avoir sauvé le défilé.

Pour le «Washington Post», la youtubeuse française, âgée de 28 ans, a sauvé le show, qualifié d'«ennuyeux» «La nouvelle directrice artistique de Chanel, Virginie Viard, est moins créative que Karl Lagerfeld (...). La plus grosse secousse du show a été cette invitée qui a rejoint les mannequins sur le podium.» Le quotidien américain se permet même une vanne à l'encontre de celle qui a fait la police: «La saboteuse a été escortée jusqu’à la sortie, après un face-à-face avec la mannequin Gigi Hadid. Apparemment, elle ne lui a pas passé les menottes.»

Même son de cloche pour le «New York Times» qui considère que «Virginie Viard n’a pas encore trouvé sa voie». Le journal n'écrit que quelques lignes sur l'humoriste française en parlant de son infiltration comme «d’un truc». Autre titre américain, le magazine «Time» quant à lui, s’intéresse davantage à Marie S'infiltre en lui consacrant un portrait, tout comme le «Vogue» américain et le quotidien britannique «The Independent». Le tabloïd «Daily Mail», qui sait manier l’art du buzz, la qualifie de «farceuse». On notera également la réactivité du magazine de mode «Love» qui s’est empressé d’interviewer l'intruse à la sortie du Grand Palais et de poster une vidéo sur Instagram (ci-dessous).

Pour nous, Marie S’infiltre est une comédienne reconnue pour ses vidéos décalées. «20 minutes» en avait fait sa Une en février dernier, lorsqu'elle était de passage à Genève pour son spectacle à la Comédie de la Gare. Pour les autres, exceptés les médias français, c’est une parfaite inconnue, rabaissée au niveau des farfelus qui courent à poil sur les terrains de foot en plein match.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère