chiara ferragni nue friday magazine.jpg
Instagram chiaraferragni

Oui, Chiara est une mère sexy, et alors?

par Marie-Adèle Copin

27 AOÛT 2019

Entertainment

Chiara Ferragni a posté une photo d’elle topless sur Instagram en reprenant un commentaire sexiste qu’elle a trop entendu. Une façon de couper l’herbe sous le pied des mom shamers. Bien vu!

L’influenceuse et mère d’un petit Leone n’a pas le temps pour les haters. Hier, Chiara Ferragni, âgée de 32 ans, a posté une photo d’elle en culotte (image en tête d'article) avec, comme seul accessoire, une paire de boucles d’oreilles.

Comme elle est rodée face à la bêtise de certains internautes, l'Italienne a pris les devants en légendant sa photo ainsi: «Mais tu es une mère» (smiley qui tire la langue). Elle fait référence aux commentaires humiliants qu’elle avait essuyés en août 2018, après avoir posté une énième photo de son look du soir, à Ibiza (ci-dessous).

Des remarques sexistes et misogynes du genre: «Mais enfin… ce n’est pas une attitude de mère de sortir sans sous-vêtements» ou «Couvre toi, tu ressembles à une salope» avaient alors inondé son post.

Un an plus tard, Chiara fait un pied-de-nez à ceux qui l’ont insultée pour ne pas être habillée comme une maman devrait soi-disant l’être.

chiara ferragni ibiza jupe friday magazine.jpg
Instagram chiaraferragni

Loin d'être la seule

La businesswoman a reçu le soutien de plus d'un million de fans mais aussi de deux autres stars, elles-mêmes victimes par le passé de mom shaming (ndlr: terme qui désigne le fait d'accuser quelqu'un d'être une mauvaise mère, critique dont sont victimes beaucoup de femmes). Le top model Irina Shayk n’y est pas allée par quatre chemins. Elle a commenté: «F… em», comprendre «Fuck them». Comprendre: les internautes malveillants.

Quant à Heidi Klum, elle a été plus soft en écrivant: «Yes, hot mommy». Car oui, Chiara est une maman sexy et c’est bien son droit. En 2019, une femme a le droit de mettre son corps en avant. Être mère ne veut pas dire être nonne.

Pour rappel, d’après une enquête menée par des chercheurs de l’Université du Michigan, aux États-Unis, auprès de 475 mères, 61% des sondées assurent avoir déjà été critiquées dans l’éducation de leur enfant dans les cinq années qui ont suivi la naissance.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère