Hopitalbasket1
Marie-Adèle Copin

L'hôpital des baskets

par Marie-Adèle Copin

26 MARS 2018

Job & Budget

Dr. Sneakers est une cordonnerie qui vient d'ouvrir à Genève. Sa spécialité: nettoyer et retaper les baskets. Marie-Adèle lui a confié ses Nike et ses Adidas en fin de vie.

Dr. Sneakers est une boutique qui a ouvert il y a un mois à Genève. Elle se situe dans le quartier de Saint-Gervais et propose un service de cordonnerie traditionnelle, mais c'est surtout (et c’est ce qui m’intéresse) un pressing pour baskets. Que dis-je? C'est l'hôpital des baskets. Au bloc opératoire, Julien (24 ans), Alex (20 ans) et Rodrigo (22 ans). Les trois amis proposent deux types de services: un simple nettoyage de la surface (10fr.) ou un traitement en profondeur (35fr.).

Mardi 11h00
Hôpitalbasket2
Marie-Adèle Copin

Avant... Tristesse

Je me pointe dans la boutique. Mes Nike et mes Stan Smith Adidas sont mal en point. Elles sont tellement dégueulasses que je les avais balancé au fond d'un placard. Il faut que Dr. Sneakers les sauve. «On va nettoyer la basket, changer les lacets, faire de la coloration si nécessaire, la protéger et la désodoriser», m’explique Julien, qui est cordonnier. Ses deux associés n'ont pas été formés à cet art mais ce sont des passionnés.

Alex, par exemple, n’a jamais jeté une seule paire depuis son enfance. Il ne faut surtout pas lui parler de machine à laver. «C'est un mauvais réflexe, m'explique-t-il. Le cycle de la machine chauffe les tissus, les décolle. Ça peut même des auréoles jaunes sur les chaussures blanches.» Je lui montre mes chaussures. Il fait la grimace. Oui elles sont en fin de vie, toutes fripées et raplaplas. Ce sera service premium alors: je pourrai les récupérer dans trois jours.

Vendredi 11h00
Hôpitalbasket3
Marie-Adèle Copin

Après... Joie!

Je suis de retour chez Dr. Sneakers. Mes baskets attendent sur le comptoir. Julien termine de lacer mes Stan Smith, redevenues blanches comme neuves. C'est à peine si je les reconnais. C'est un véritable miracle!

Hopitalbasket4
Marie-Adèle Copin

Mes Nike étaient mal en point. Elles sont sauvées.

Mais c'est avec mes Nike que la métamorphose est la plus spectaculaire (voir les photos ci-dessus). Elles ne ressemblent plus à deux vieilles crêpes ratatinées. Elles ont retrouvé leurs couleurs flamboyantes et leur forme d'origine. J'avais presque oublié qu'elles étaient si jolies. Je crois que je vais les remettre.

Dr. Sneakers

10 rue Vallin, Genève

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère