22794214 1744944669134403 8555483834685063168 N
lokokitchen

Les plus belles tartes d'Instagram nous mentent

par Marie-Adèle Copin

1 MAI 2018

Food & Home

Sur le réseau social, il y a des spécialistes de la tourte graphique. Ces pâtissiers 2.0 dévoilent les secrets qui entourent la perfection de leurs douceurs.

Dans le monde sans défaut des réseaux sociaux, notre soif insatiable de symétrie, de beauté et de perfection inaccessible se reflète dans les photos de mode, de make-up mais aussi de desserts.

Le «pie porn» comme le baptise le «Huffpost», c’est l’art de prendre de belles photos de tartes presque irréalisables. Dans le monde de ses pâtissiers d'un nouveau genre, il n’y a que le visuel qui compte. Les ingrédients sont secondaires.

Le pie porn possède deux principales caractéristiques: une prise de vue en plongée et une précision extrême. Tresses de pâtes, quadrillage minutieux, motifs floraux, certains de ces desserts sont si précis qu’ils semblent avoir été confectionnés par des imprimantes 3D.

Il y a une entourloupe

Oui c’est beau, oui ça donne envie de les reproduire à notre tour. C’est là que ça se gâte. La plupart des photos de ces pâtisseries sont prises avant la cuisson et c’est ce qui dérange les internautes. «Quand j'ai ouvert ce compte, beaucoup de gens m'ont incendiée parce que je ne postais pas systématiquement de photos après la cuisson», explique aux «HuffPost» l’auteure de @lokokitchen, suivi par plus de 174’0000 adeptes. J'ai été profondément choquée de recevoir des messages haineux et de lire des discussions Reddit remplies de commentaires qui m'accusaient d'être une arnaqueuse.»

C'est avant tout de l'art

En fait, la cuisson dans un four altère la pâte et la transforme. Rien à voir avec la photo en pré-cuisson.

Jo Harrington, est une pâtissière londonienne qui se cache derrière le compte @jojoromancer, suivi par 88'000 fans. «Je tombe parfois sur de magnifiques photos «avant» dont je sais que les gâteaux ne supporteront pas la cuisson. Je les apprécie simplement comme de belles images. Je suis donc très étonnée que certaines personnes s'emportent et se sentent obligées de crier haut et fort que la tarte ne sera pas belle une fois cuite.»


Pour autant, elle est l’une des rares instagrameuses à publier un «avant» et un «après» pour la grande majorité des gâteaux qu’elle prépare. Mais elle le fait un peu à contrecœur. «En publiant les photos «après», les pâtissiers amateurs voient mes créations et pensent pouvoir les reproduire, alors qu'en réalité, c'est beaucoup plus difficile que ça en a l'air.»

Les ingrédients, la température du four, l’humidité, le levage peuvent faire des ravages sur une tourte. Il suffit de jeter un œil sur le compte Instagram des tartes ratées @piesgoneawry.

«J'aime beaucoup cuisiner avec des fruits frais, ce qui ajoute une difficulté supplémentaire, poursuit Jo Harrington. Si mes fruits sont très juteux, le risque de débordement est plus élevé. Et passer des heures sur un design complexe pour qu'il soit immergé dans le jus de fruits à mi-cuisson, peut être un peu décourageant.» Force est constater qu’on ne rigole pas dans le monde de la tarte sur Instagram.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère