Gettyimages 814191862
Getty Image

Les pères aussi souffrent de dépression postnatale

par Gina Buhl

20 SEPTEMBRE 2018

Health

Selon une étude, tout comme les mères, les papas seraient également susceptibles d'être touchés par la dépression post-partum après la naissance de leur enfant.

Le fait que certaines mères tombent aient le blues après la naissance de leur bébé est bien connu. Selon les chiffres, 15% d’entre elles souffriraient de dépression post-natale durant la première année suivant leur accouchement.

La dépression post-natale touche 10% des hommes

Cependant, peu de gens savent que les pères sont eux aussi touché par la maladie.. Le chercheur et psychologue américain Dan Singley l’a annoncé lors d’une réunion de l’American Psychological Association à San Francisco en août : «On a beaucoup écrit sur les expériences des femmes pendant la grossesse et la période post-partum - principalement sur les réactions négatives de la dépression clinique à la psychose post-partum», explique-t-il. «Mais le taux d'incidence sur les mères et les pères est assez similaire.»

Plus précisément, cela signifie qu'environ 10% des pères sont touchés par la dépression après la naissance de leur enfant. Selon les chercheurs, jusqu'à 18% développeraient même un trouble anxieux. «Les chiffres sont comparables à ceux des femmes. Cela montre clairement que ce n'est pas un problème médical exclusivement connu des femmes.», peut-on lire dans la recherche. Chez les hommes, la dépression postnatale, à la différence des femmes, s'exprime moins par la tristesse ou la dépression, mais par une activité excessive.

Hormones et manque de sommeil

Cependant, les raisons du développement de ces symptômes ne sont pas encore complètement claires. Selon l’étude, ce serait éventuellement dû à des changements hormonaux. En fait, les chercheurs ont constaté une augmentation de l'hormone prolactine déclenchée par l'augmentation du stress après la naissance du bébé. Bien que la prolactine cause la production de lait chez les femmes pendant la grossesse, elle abaisse les taux de testostérone chez les hommes et peut entraîner une dépression post-partum. Mais les hormones n’expliquent pas tout. « Un facteur essentiel est certainement le manque de sommeil.»

Les chercheurs suggèrent donc non seulement de prendre soin des mères après une grossesse, mais aussi de veiller sur la santé mentale des pères.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère