lapee_urinoir_femmes_friday_magazine.jpg
Lapee

Les hommes n’ont plus le monopole de l’urinoir

par Marie-Adèle Copin

22 JUILLET 2019

Life

Le festival Summer Vibration, à Sélestat, en France, va mettre à disposition des urinoirs féminins. Ils ont pour but de réduire la fille d’attente aux toilettes des filles.

Il est rose, il est circulaire et il a trois branches. Ce n’est pas un fidget spinner ni l’hélice du bateau de Barbie, c’est un urinoir. Il a été créé par l’architecte française Gina Périer, âgée de 25 ans, avec sa société baptisée Lapee. Il a pour but de dire au revoir aux files d’attente devant les waters pour femmes, lors des festivals ou concerts à l’extérieur. Le festival Summer Vibration, à Sélestat (F) qui réunira des groupes de reggae et de dub du 25 au 27 juillet, disposera de quatre exemplaires.

lapee-urinoir_femmes_friday_amagazine.jpg
Lapee

L'urinoir féminin fonctionne comme sa version masculine. Fait de plastique recyclable, il peut accueillir trois femmes en même temps. Pour y accéder, il y a deux marches, ce qui permet aux utilisatrices d'uriner à l'abri des regards en position accroupie, sans se sentir vulnérable.

Ces commodités promettent de diviser le temps d’utilisation des commodités par six, passant de trois minutes à 30 secondes en moyenne. Cette pissotière a déjà fait ses preuves à l’occasion du Roshkilde Festival, au Danemark, l'un des plus grands festivals d’Europe dédié au rock et à la pop.

Les clichés, c'est utile

Quant à sa couleur rose fuchsia, Gina explique au site français «Rue89»: «On sait que c’est un cliché, c’est la couleur des femmes. Mais quand on met une innovation sur le marché et qu’il faut communiquer le fait que c’est destiné aux femmes, c’est utile de se servir des clichés.»

lapee-urinoir_femmes_friday_amagazine.jpg
Lapee

En 2018, un sondage révélait que 59% des femmes au Danemark faisaient régulièrement la queue pour accéder aux toilettes publiques, contre 11% des hommes. D’autres études montrent que les femmes mettent deux fois plus de temps que les hommes: environ 90 secondes pour les femmes et 40 secondes pour les hommes. Cela s’explique par les particularités féminines: en période de menstruations, les changements de protection hygiénique rallongent la durée d’un passage au lieu d'aisance et les femmes sont parfois accompagnées de leurs enfants en bas âge.

Pas si compliqué

Pour la créatrice de Lapee, pisser devient un acte militant. «Je ne pense pas que ce soit compliqué de faire un urinoir pour femmes. Je pense que c’est juste quelque chose qui était jusqu’à présent conçu par les hommes et uniquement pour les hommes», dénonce-t-elle dans «The Guardian».

Pour autant, Lapee n’est pas la première société à proposer une assistance aux femmes pour uriner. Depuis plusieurs années, de multiples entreprises ont innové pour proposer des solutions qu’on appelle des urinettes, jetables ou réutilisables, pour faire pipi sans avoir à s’accroupir.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère