IP

«Les femmes remodèlent le monde de la mode»

par Emmanuel Coissy

29 MARS 2019

Life

Le top model Luma Grothe est l’égérie du parfum Olympéa de Paco Rabanne. La Brésilienne nous parle de la manière dont elle entretient son corps et de son engagement féministe.

Nous nous sommes rencontrés à la mi-février chez Blanche, un des clubs de sport les plus sélects de Paris. Ce temple consacré au culte du corps était l’écrin idéal pour interviewer Luma Grothe, top model âgé de 25 ans. La Brésilienne est l’égérie du parfum Olympéa de Paco Rabanne. La prestigieuse marque française a produit un nouveau clip publicitaire (voir ci-dessus) dans lequel Luma fait forte impression. Entre autres faits glorieux, elle a aussi bossé pour L’Oréal et Victoria’s Secret. Pour elle, le glam, la mode et la beauté sont des activités professionnelles compatibles avec ses opinions féministes et son désaveu de l’extrême droite brésilienne.

Luma1
Paco Rabanne

La nouvelle pub Paco Rabanne a dû nécessiter une condition physique exemplaire. Comment t’es-tu préparée?

À vrai dire, je n’ai pas suivi d’entraînement spécial, hormis l’apprentissage de l’équitation. J’ai pris de nombreuses leçons, durant des mois, pour m’assurer que je saurais monter et maîtriser un cheval. Je suis tombée complètement amoureuse de ce sport.

Sur le plan sportif, justement, quelle est ta routine?

En fait, j’aime prendre soin de mon corps autant que de mon esprit: yoga, Pilates, des choses qui m’aident à respirer. Je vais à la gym, au moins quatre fois par semaine, pour soulever des poids et développer mon endurance. Grâce à mon boyfriend, Nick (ndlr: avec qui elle joue dans la pub), je me suis mise à la course à pied bien que je ne sois pas très douée ni très rapide, mais je fais de mon mieux pour prendre du plaisir.

043_dpa-pa_161201-99-377998_dpai
AFP

Luma (au centre) a défilé pour Victoria's Secret en 2016 à Paris.

Quand tu as défilé pour Victoria’s Secret, en 2016, t’étais-tu astreinte à un entraînement spécial?

Oui, mais j’étais une personne totalement différente, à ce moment-là. Je m’entraînais énormément. Beaucoup trop, en fait. Il ne suffit pas d’avoir une belle silhouette pour porter de la lingerie, il faut aussi être en bonne santé pour que cela se voie. C’est ça, la beauté. C’est le contraire de l’excès.

IMG_1085
DR

Luma a publié cette image sur Instagram.

En octobre dernier, tu as posté la photo ci-dessus. Pourquoi?

Cette photo a été prise, dans les années 1960, au cours d’une manifestation où des femmes ont brûlé leur soutien-gorge. Beaucoup de gens n’ont pas compris leur geste. Pour ma part, cela signifie surtout que la société n’a pas à interférer dans la manière dont les femmes s’habillent et que le respect nous est dû. Le féminisme a évolué depuis cette époque. Certes, il y a eu des acquis, mais nous devons toujours nous battre pour l’égalité homme-femme et contre le harcèlement, notamment dans le cadre professionnel.

Tu es donc féministe…

Oui, sans l’ombre d’un doute. Je m’engage beaucoup pour cette cause. Non seulement pour des raisons personnelles, mais aussi pour toutes les femmes qui m’entourent.

IMG_1086
Instagram thelumagrothe

En novembre 2018, Luma s'élève contre la décision d'un tribunal irlandais qui a jugé non coupable un homme accusé de viol.

Penses-tu que des mouvements tels que Time’s Up! et #MeToo seraient nécessaires dans le monde de la mode?

Ça arrive! Nous vivons une révolution. Les femmes sont en train de remodeler cette industrie pour qu’elle devienne ce que nous attendons d’elle. Durant des décennies, le corps de la femme a été instrumentalisé par les agences de publicité. Dans ce clip de Paco Rabanne, c’est la première fois que j’en vois une qui soit intelligente, compétitive et mise sur un pied d’égalité avec un homme. C’est sans doute parce qu’il a été réalisé par Françoise Rousselet, une Française qui a du caractère. Elle n’a pas peur d’exprimer ses opinions. Nous assisterons de plus en plus à l’émergence de profils similaires qui montreront les femmes telles qu’elles sont en réalité.

As-tu déjà refusé un contrat publicitaire pour cause de sexisme?

Oui, ça m’est arrivé, mais je ne donnerai pas le nom de la marque. Dans les grandes lignes, ça parlait, d’une façon ambiguë, de la violence à l’encontre des femmes. Par conséquent, je me suis abstenue.

Image-1-3
Instagram thelumagrothe

Luma (à dr.), en 2016, avec des amis brésiliens.

Que penses-tu de Jair Bolsonaro, le nouveau président brésilien?

Je ne l’aime pas du tout, je ne suis vraiment pas d’accord avec ses idées. Il est très étroit d’esprit. Il pense être au-dessus de la mêlée. Il faut parfois se mettre à la place de quelqu’un pour savoir ce que cela signifie d’être victime d’oppression. C’est un homme blanc qui ne sait absolument pas ce que ça veut dire d’être une femme et de grandir dans un pays sexiste, d’être une personne de couleur sans la moindre chance d’évolution sociale. Le Brésil est une nation métissée. Mais pour une raison étrange, Bolsonaro pense que sa race est la meilleure et supérieure aux autres. Ce qui, pour moi, est l’archétype de la masculinité toxique qu’on observe tout autour de nous. Je me suis démenée sur le Net pour que les électeurs ne votent pas pour lui. Malheureusement, il a gagné.

Pacorabanne pierremouton01014
Paco Rabanne / Pierre Mouton
On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère