Cannes
AFP

Le narcissisme interdit au royaume du narcissisme

par Marie-Adèle Copin

11 MAI 2018

Entertainment

Cette année, la grande nouveauté au Festival de Cannes, c’est l’interdiction des selfies sur le tapis rouge du Palais. Selon Marie-Adèle, c’est complètement contradictoire.

Le 71e Festival de Cannes s’est ouvert mardi et tout le monde a été prévenu: pas de selfie sur le tapis rouge. Un rapport avec la dangerosité avérée des perches à selfies? Non, aucun. Le délégué général de Cannes, Thierry Fremaux, a condamné l’acte le considérant comme «grotesque».


Il a osé! Parce qu'interdire les selfies dans le sacro-saint festival, c’est d’abord priver ses invités du stempel «J’y étais!». Comment va faire Afida Turner pour prouver qu’elle a bien monté les marches?

Imposer une telle règle de conduite, c'est chercher à faire barrière au culte de l’autoglorification. Un non-sens à mon sens. Je ne sais pas si tu te rends compte, mais ternir le narcissisme dans un lieu qui lui est dédié, c’est comme si l’on interdisait la gourmandise au salon du chocolat, l’alcoolémie à l’Oktoberfest ou encore le mauvais goût à la Fashion Week.


Finalement, ce sont ceux qui ont les égos les plus surdimensionnés qui ont le droit à l’image. Comme le dit si bien le sociologue et journaliste Guillaume Erner ce matin sur «France Culture» dans son billet d'humeur, «ceux qui ne font pas de selfies sont souvent ceux qui n’en ont pas besoin. Sur le tapis rouge, d’autres (ndlr: les photographes) s’en chargeront». Afida Turner, ça va être chaud patate pour toi.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère