4
Stéphane Etter

Lausanne Cocktail Club, de l’afterwork à l'after party

par Margaux Habert

24 JUIN 2019

L'adresse

Un nouveau bar à cocktails a ouvert au centre-ville de Lausanne. Il accueille la clientèle de 17h à 6h du matin. Margaux est allée goûter quelques cocktails.

Lausanne Cocktail Club, jeudi, 23h. Dans la rue Pépinet, près de Saint-François, j'arrive au LCC. C'est comme ça que les Lausannois qui suivaient l'évolution du projet sur Instagram l'appellent. Sur le trottoir, une trentaine de personnes profite de la douceur de la nuit, un cocktail à la main. Il y a autant de boissons différentes qu’il y a de clients. C’est pour ça que je me réjouis d’y aller, pour découvrir autre chose que la traditionnelle série de mojito, spritz, mojito, spritz…

Une margarita
Stéphane Etter

Le choix est vaste. Sur le bar, la «boîte magique» contient des fiches avec les cinquante cocktails les plus bus dans le monde. On les déguste en lisant leur histoire au verso des fiches. Parmi eux: Moscow mule, margarita, pisco sour… La carte, elle, propose des créations comme le Belle Époque ou from Lausanne to Asia. Je me laisse tenter par du sur-mesure: la barmaid crée un cocktail avec mon alcool préféré, la tequila. Je propose qu’on l’appelle le Margaux mule.

5
Stéphane Etter

Je commence à avoir faim. Ça tombe bien, il y a aussi à manger: le LCC propose des planchettes et surtout des baos et des dim sums. Une valeur sûre pour celles et ceux qui connaissent, puisqu’ils sont confectionnés dans le labo de Bao Steam Kitchen, à Genève. À 23h, je suis contente de manger autre chose qu'un burger emballé depuis des heures, et ce sans même quitter le bar.

7
Stéphane Etter

Après mes dim sums, je tombe sur Stéphane Wyssa, l’un des trois co-propriétaires. Il m'explique que le LCC ne peut pas encore ouvrir jusqu'à 6h du matin. Même si le bar a obtenu une licence d’établissement de nuit, quelques travaux sont au programme: «En ouvrant jusqu’au petit matin, les exigences légales sont plus strictes, nous devrons donc changer toutes les vitrines. Ça sera bon courant août…»

2
Stéphane Etter

La déco est chaleureuse, très boisée. Au fond de la salle, je prends mes aises dans un fauteuil en velours de un style rétro. Certaines pièces, comme les canapés en cuir et le vieux meuble radio, ont été chinées chez des antiquaires. En allant chercher un autre Margaux mule au bar, j'assiste à un défilé de bouteilles. Une vingtaine de vodkas et de tequilas, une trentaine de gins et rhums et plus d’une soixantaine de whiskys. Sans compter le reste. Je me demande combien d’apéros il faudrait pour tout goûter.

Des mojitos en préparation
Stéphane Etter

La barmaid et les barmen font le spectacle, ils se lancent les shakers et les bouteilles. Combien en casse-t-on avant d'arriver à le faire? Mystère...

Stéphane Wyssa me suggère de revenir un soir où des musiciens seront présents pour faire danser le LCC. Pourquoi pas? J'ai passé une bonne soirée. Je reviendrai goûter les recettes de la boîte magique. Et danser!

Lausanne Cocktail Club

Rue Pépinet 5, Lausanne

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère