063 916325290 491F5698
AFP

Le défilé de la diversité

par Marie-Adèle Copin

13 FÉVRIER 2018

Fashion

Chromat incarne le body positive. La marque new-yorkaise donne une leçon d’inclusion en faisant marcher des femmes rondes, fines, voilées ou handicapées à la Fashion Week.

Quand on parle de diversité sur le podium, on réalise que le monde de la mode a encore beaucoup de travail. La diversité n’est pas une chose, c’est la vie. Et pourtant, elle est encore largement ignorée dans les défilés de mode grand public. Mais Chromata donné, vendredi dernier, une leçon de ce à quoi doit ressembler un catwalk inclusif.

La créatrice Becca McCharen s’est fait un point d’honneur de présenter des modèles de tous les âges, de tous les genres et de toutes les tailles sur le podium. Lors de ce défilé (collection automne/hiver 2018-2019) qui avait lieu à New York lors la fashion week, la designeuse a poussé le concept encore plus loin, avec un casting de femmes de tous les horizons: des activistes trans comme Geena Rocero, des femmes Plus-Size, des femmes minces mais aussi le modèle Victoria Modesta, qui portait une prothèse argentée, ou encore un mannequin albinos.

Dans le monde de Chromat, il s’agit d’aimer le corps que l'on a, peu importe la taille, la forme, la couleur ou l'orientation de celui-ci. La griffe offre quelque chose de différent, un aperçu des vraies femmes dans toute leur gloire, donnant à la mode un aspect plus intéressant.

063 916324418 3Bc07Db0
AFP

Diandra Forrest

063 916324432 966F81B1
AFP

Kadija Diawara

063 916324484 6D0686B6
AFP

Denise Bidot

063 916325232 B4517E03
AFP

Victoria Modesta

063 916324466 D0618F6E Copie
AFP

Geena Rocero

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère