Acd219Cb 6126 4633 96B1 6912Feb9528D
Roger la Grenouille

Le classique, c'est trendy!

par Marie-Adèle Copin

23 NOVEMBRE 2018

L'adresse

Boudés un temps par les foodistas en quête de healthy cuisine, les bistrots historiques parisiens reprennent des couleurs. C’est le cas de Roger la Grenouille. Sa spécialité: le burger de rainettes. Marie-Adèle a coassé de plaisir.

Les cuisses de grenouilles? C’est fini, dépassé. Seuls les touristes en mangent et dans des restos que les Parisiens ne fréquentent plus. Ça, c'est ce que je pensais avant que mes amies parisiennes m’emmènent chez Roger la Grenouille. Dans cette institution du Quartier Latin, la seule touriste présente, c'est moi.

Si ce bistrot spécialisé dans la rainette attire une clientèle locale et jeune, c'est grâce à François Pagot, ancien responsable de salle au Costes. En 2016, il dépoussière ce troquet dans lequel Picasso et Antoine de Saint-Exupéry aimaient s'attabler.

Unnamed
Roger la Grenouille

Le restaurant a été créé en 1930.

Samedi dernier, à 13 heures, le restaurant était plein alors qu'il faisait grand beau et qu'il est totalement planqué dans une cour intérieure en contre-jour. «Moi, j’ai très envie d’un pâté en croûte»… «Et moi d’un poulet fermier!». A mon grand étonnement, mes potes, d'ordinaire abonnées aux poke bowls, salivent devant la carte.

A0Bedf39 76Bd 4993 923C F7F35111D955 1
Marie-Adèle Copin

Pâté en croûte et moutarde à l'ancienne.

Y aurait-il un revival des plats tradi? Oui, selon le chef étoilé Michel Roth avec qui j'ai eu l'occasion de prendre le train la veille. Celui qui officie au restaurant Bayview de l’hôtel President Wilson, à Genève, a imaginé le menu automne-hiver pour les voyageurs de la classe business 1ère du TGV Lyria, entre Genève et Paris. «Les gens veulent à nouveau manger de vrais plats, surtout les plus jeunes, qui n'ont pas forcément connu cette cuisine dans leur enfance, me dit-il. Pour eux, ce sont de nouveaux plats.»

Unnamed 2
Marie-Adèle Copin

Ça ne se voit pas, mais sous ce magnifique œuf au plat, se cache un steak de bœuf.

Pour moi, la cuisine au beurre a un goût de nostalgie. Chez Roger la Grenouille, on ressuscite les fondamentaux avec une carte courte et serrée: steak à cheval, autrement dit un steak haché avec un œuf au plat dessus (24 fr.), œuf mollet-croustillant de pommes de terre-vieux comté et champignons du moment (15 fr.), escargots à la sauce au vin et émulsion d'ail blanc (12 fr.), et évidemment les grenouilles, en raviolis (18 fr.), en beignets (28 fr.) ou à la persillade (40 fr.).

Unnamed 1
Marie-Adèle Copin

Le hamburger de grenouilles, le plat totem.

Les classiques côtoient un plat plus moderne: le Greenwich (25 fr.) , un burger de grenouilles, servi avec des frites et une sauce tartare si crémeuse que j'ai envie de la manger à la petite cuillère. Mention spéciale pour l’assaisonnement. Le steak est croustillant et les frites sont généreusement servies. Un régal!

Roger la Grenouille

Rue des Grands-Augustins 28, Paris 6e

Lyria
TGV Lyria

Depuis le 21 novembre, La Table du TGV Lyria propose aux clients de business 1ère un menu signé Michel Roth.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère