Coffee Page Friday Magazine 1 01
Margaux Habert

À Lausanne, le café-librairie Coffee Page invite au voyage et à la dégustation

par Margaux Habert

19 OCTOBRE 2019

L'adresse

La nouvelle enseigne propose aux amateurs de café de feuilleter ses livres dédiés à la photographie.

Cela faisait déjà plusieurs semaines que je me demandais ce qui allait apparaître derrière le papier craft des hautes vitrines. Depuis quelques jours, à l’angle de la rue du Midi et de celle de la Grotte, le Coffee Page se dévoile. À la table d’à côté, deux femmes du quartier sont elles aussi curieuses de tester cette nouvelle adresse.

Je commande un cappuccino au lait d’amande. La texture de la mousse est encore plus onctueuse qu’avec du lait de vache. L’équilibre entre l’amertume et la douceur du café est réussi. J’interpelle Jean, le patron, pour qu’il me raconte l’histoire de son coffee shop.

Coffee Page Friday Magazine 2 01
Margaux Habert

Jean m’explique qu’il a suivi des cours de barista en France après s’être découvert une passion pour le café au Japon. Il s’agit de sa première expérience dans cet univers. «J’avais besoin de faire quelque chose de créatif, de monter un projet de A à Z», m’explique celui qui est à l’origine polydesigner 3D, un métier qui demande de concevoir et réaliser des décors pour les magasins, aménager les espaces ou installer de belles vitrines.

Quand je regarde autour de moi, je constate que Jean s’est fait plaisir. «Les tables en marbre ont fait l’ouverture de Bongénie il y a plus de soixante ans. Les chaises ont été chinées par-ci par-là il y a quelques temps déjà, ma cave était pleine à craquer!»

Coffe Page Friday Magazine 3 01 test 01
Margaux Habert

Une immense étagère de style industriel fait office de paroi depuis le prolongement du comptoir et le fond de la salle. «Je l’ai construite moi-même, tout comme le comptoir, avec des pièces récupérées», me dit le barista. La bibliothèque est remplie de livres photo. «Le temps qu’on s’accorde pour boire un café est idéal pour feuilleter quelques pages, admirer de belles images.» Si le livre nous plaît, on peut l’acheter en partant. «À terme, je voudrais proposer des thèmes temporaires, comme l’architecture, un pays en particulier…»

Coffe Page Friday Magazine 4 01
Margaux Habert

Le lieu, au rez-de-chaussée d’un bâtiment classé, est baigné de lumière et haut de plafond. «Avoir de l’espace quand on boit un bon café est important pour moi», m’explique Jean, qui a pris du temps pour concevoir son Coffee Page. «Il réunit mes passions pour la photo, l’architecture et le café.»

En parlant de café, je lui demande d’où vient le mien. «C’est un brésilien. En ce moment, j’ai aussi un kényan, assez doux, et un autre du Guatemala avec des notes d'agrumes. Je veux faire découvrir des cafés différents, tout en gardant toujours une valeur sûre pour ceux qui aiment avoir une référence.» Des pâtisseries artisanales sont proposées pour combler les petits creux des clients.

Coffe Page Friday Magazine 5 1
Margaux Habert

«Je fais aussi un bon affogato, je te le fais goûter?» Habituellement, ce dessert italien est composé d’une boule de glace vanille sur laquelle on fait couler un expresso. Le barista m’offre une version avec une boule stracciatella. Un délice.

En discutant avec le patron, j’oublie de terminer mon cappuccino. «Il ne doit plus être chaud, je t’en refais un?» Je lui réponds que ce n’est pas nécessaire, j’aime aussi boire mon café froid. «Alors la prochaine fois, je te ferai goûter mon café glacé, c’est ma spécialité!», s’exclame Jean. J’adore ça également. Le rendez-vous est pris.

Coffee Page

Rue du Midi 20, Lausanne

Coffe Page Friday Magazine 6 01
Margaux Habert

Jean Kehlhofer, le patron du Coffee Page.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère