063 614773910
AFP

La meilleure cheffe du monde, c'est elle

par Eva Grau

29 AVRIL 2019

Food & Home

La Mexicaine Daniela Soto-Innes, à la tête de deux restaurants new-yorkais, a été sacrée parmi les grands noms féminins de la gastronomie. Elle succède notamment à Hélène Darroze et Anne-Sophie Pic.

Elle n'a que 28 ans et elle est déjà la tête dans les étoiles. Daniela Soto-Innes a été sacrée Meilleure femme chef du monde 2019. Une consécration, pour cette Mexicaine qui dirige deux restaurants très cotés à New York, le Cosme et l'Alta: la distinction, qui couronne chaque année les plus grands noms féminins de la gastronomie, a déjà attribuée notamment aux Françaises Hélène Darroze, connue du grand public pour sa participation à l'émission «Top Chef», et à Anne-Sophie Pic, seule Française à avoir trois étoiles au Guide Michelin et qui est, entre autres, à la tête du restaurant de l'hôtel Beau-Rivage, à Lausanne.

Née à Mexico dans une famille de cheffes cuisinières, Daniela a immigré aux États-Unis à l'âge de 12 ans. Elle qui voulait faire carrière dans le sport – elle excellait en natation – revient très vite à ses origines en suivant les traces maternelles. Elle fait ses armes derrière les fourneaux au Pujol, considéré par le «Wall Street Journal» comme le meilleur restaurant de Mexico. Puis, en 2014, elle ouvre à Manhattan un resto mexicain contemporain, le Cosme, avec le chef Enrique Olvera, dont elle devient un an plus tard la co-cheffe et associée. À tout juste 23 ans.

Le Cosme, qui a notamment accueilli Barack Obama en 2016, est l'un des établissements les plus en vue de la Grosse Pomme. Il s'est vu attribuer trois étoiles par le «New York Times», un Star Chefs Rising Stars Award et le prix James Beard for Rising Star Chef. Daniela Soto-Innes a depuis ouvert un deuxième restaurant à Manhattan, l'Alta.

Sur son compte Instagram, qui compte 114'000 abonnés, la cheffe publie régulièrement des photos de ses plats. Tostada de couteaux sauce aux cacahuètes, triangles à la betterave, bok choy (chou chinois) sauce verte ou encore pousse de bambou en escabèche aux crevettes (ci-dessous) ressemblent à de véritables œuvres d'art.

«Daniela confirme un talent immense, une force de travail et d’engagement unique auprès de ses équipes au sein de Cosme. Grâce à son énergie sans égale, elle sera incontestablement une force de changement afin que les femmes soient plus respectées et reconnues dans le monde de la restauration», déclare dans un communiqué Hélène PIetrini, directrice monde des World’s 50 Best, organisation qui attribue chaque année le prix de Meilleure femme chef du monde.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère