Billy 2
Margaux Habert

La glace lausannoise qui t’emmène en Hongrie

par Margaux Habert

6 JUILLET 2019

L'adresse

Billy Chimney Cake est un food truck à Lausanne. Sa spécialité: une glace servie avec des biscuits Oreo, des spéculoos ou des fruits dans une pâtisserie en forme de cône. Margaux est allée en goûter une.

Un nouveau food truck a attiré mon attention sur Facebook. «Billy Chimney Cake y propose ses gâteaux cheminée glacés». Hein? Il n’en fallait pas moins pour éveiller la curiosité de la gourmande qui sommeille en moi.

Je me suis donc rendue dans le quartier du Flon à Lausanne, en fin de journée pour éviter l’éventuelle file d’attente de la pause de midi. Raté, une vingtaine de curieux ont eu la même idée que moi et attendent devant le véhicule. Ça me laisse le temps de me décider, je vais prendre le Cône Chimney Romanof, pâtisserie en forme de cheminée enrobée de noisettes moulues, de la glace vanille ou chocolat (je prends vanille) de la pâte à tartiner au chocolat, des fraises et du coulis de fraise. Et c’est vraiment bon.

Billy 4
Margaux Habert

D’abord, la glace vanille. En bonne Lausannoise qui se respecte, je ne les mange que chez les marchands de glaces artisanales qui proposent des goûts bizarres. Je me méfiais donc de cette machine, de cette tireuse à glace. Grossière erreur, elle descend toute seule. Elle est très bien accompagnée de son coulis de fraise et des fraises posées dessus. J’engage la conversation avec Berat, le commerçant, je veux tout savoir sur cette douceur et ce qu’il met dedans. «Des fraises suisses» me dit-il. Tiens, il a l’air sûr de ses produits. Je lui demande si sa pâte à tartiner est du Nutella. Il me sort un pot où il est clairement précisé «sans huile de palme». Bon. Et ces espèces de cônes cheminée? Fait maison sur place.

Billy 1
Margaux Habert

Du coup, il me fait une démonstration. C’est une pâte briochée qu’il enroule autour d’un cône métallique qu’il fait ensuite griller. Ce biscuit est inspiré du kürtőskalács, une pâtisserie hongroise au nom imprononçable vendue principalement par les vendeurs de rue. Je m’en souviens: j’en avais mangé à Budapest. Eh bien, autant te dire que la version lausannoise n’a rien à envier aux kürtőskalács hongrois. C’est croquant à l’extérieur, moelleux à l’intérieur.

Pour faire durer le plaisir, je demande à Berat s’il peut rajouter du coulis au caramel beurre salé sur ma glace. Il ajoute aussi des éclats de noix et du chocolat fondu. Bonheur. Arrivée à la fin de la glace, je découvre que le cône est en fait rempli de fraises. Et c’est comme si un nouveau dessert commençait: ce biscuit fourré à la fraise avec un petit goût de la vanille qui s’est mélangée aux fruits.

Billy 3
Margaux Habert

Berat me propose d’en goûter un deuxième, pour tester la version Oreo, spéculoos ou encore fraise tagada. Aha, merci, mais non merci. C’était vraiment délicieux, une très belle découverte. Mais je suis calée: c’est copieux. «On fait aussi une spéciale pour les enfants, si jamais». C’est noté. Je reviendrai!

Billy Chimney Cake

Voie-du-Chariot, Lausanne

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère