Aufmacher_Bilder-Getty-Images-Collage-Friday
Bilder: Getty-Images, Collage: Friday

«Karl Lagerfeld était un misogyne»

par Gina Buhl

21 FÉVRIER 2019

Entertainment

A la suite du décès du couturier allemand, l'actrice Jameela Jamil l'a taclé sur Twitter. Mais c’était compter sans Cara Delevingne qui a tenté de défendre le défunt.

Depuis qu'on a appris la mort de Karl Lagerfeld, une vague de condoléances inonde les réseaux sociaux. Le créateur est célébré comme un héros de la mode. On va même jusqu’à le qualifier de visionnaire qui a enchanté son entourage, tant par ses créations que par son franc-parler.

Ce sont justement ces réactions qui ont provoqué l'agacement de Jameela Jamil. Pour l'actrice britannique de 32 ans, la légende de la mode était tout sauf un saint. Mercredi, la militante Body Positive a relayé sur Twitter un article du site féministe Wear Your Voice qui sommait le public de ne pas pleurer feu Karl Lagerfeld. «C’était un homme blanc privilégié dont les idéaux de beauté étaient totalement irréalistes et qui nourrissait le patriarcat via ses déclarations douteuses», lit-on. «Je suis heureuse que quelqu'un le dise, écrit Jameela. Même s’il est encore tôt. Une personne aussi antipathique, grossophobe et misogyne ne devrait pas être présentée comme un saint sur Internet. Talentueux? Certainement, mais loin d’être la meilleure des personnes.»

Les réactions ont rapidement suivi. En effet, tous les utilisateurs de Twitter n’étaient forcément pas d’accord avec Jameela. Même la muse de Chanel, Cara Delevingne, a trouvé que Jameela était allée trop loin: «Ce n'était pas un saint, c’était un humain qui, comme nous tous, a commis des erreurs, nous devrions tous avoir une chance d’être pardonnés.»

S'en est suivi un échange long et chargé d’émotion. Jameela a soutenu que le comportement de Karl ne devait pas être toléré, même s'il était décédé. Ce à quoi Cara a rétorqué qu’elle aurait dû lui dire ces choses alors qu'il était encore en vie. Elle a ensuite ajouté que les mots de Jameela l’avait blessée et qu’elle-même ne s'était jamais sentie maltraitée par Karl. Si tel était le cas, il s'agissait d'un problème de l'industrie et non d'une affaire personnelle.

Jameela voit les choses différemment. Elle est même allée jusqu’à comparer Karl Lagerfeld à Harvey Weinstein.

Pour Cara, une telle comparaison n’a pas de sens. «Tu ne peux pas comparer Karl à Harvey», a-t-elle expliqué sur Twitter avant de cesser de répondre, laissant les pro et les anti-Lagerfeld parlementer sur le sujet. Jameela s’est finalement, elle aussi, retirée de la discussion, hier soir.

Aujourd'hui, Jameela a expliqué qu'elle souhaitait rédiger un texte sur les problématiques de l'industrie de la mode relevées suite à son tweet. C’est sûr, le débat n’est pas prêt de s’arrêter.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère