17 350 Icl Jwade 024
Imperial College London

Elle sort de l'ombre les grandes scientifiques méconnues

par Eva Grau

30 JUILLET 2018

Life

En l’espace de six mois, Jessica Wade, chercheuse à l’Imperial College de Londres, a rédigé sur Wikipédia 270 portraits de femmes qui ont fait avancer leur domaine. Son but: leur apporter la reconnaissance et inspirer les jeunes filles.

Elle rédige une fiche Wikipédia par jour. Parfois plus. Mais toujours sur le même thème: les femmes qui ont fait ou qui font encore avancer la science. Elle-même chercheuse en électronique plastique à l'Imperial College de Londres, Jessica (ou Jess) Wade a déjà ajouté pas moins de 270 biographies à la fameuse encyclopédie en ligne depuis début 2018. Et elle ne compte pas s'arrêter tant qu'elle n'aura pas apporté la reconnaissance qu'elles méritent à toutes les grandes scientifiques méconnues.


Sa première fiche était consacrée à l'océanographe américaine Kim Cobb, spécialisée dans le changement climatique, qui a fait de la préservation des coraux son cheval de bataille. Ont suivi les biographies de Frances Pleasonton, dont les travaux sur la désintégration du neutron ont contribué au développement de la physique des particules et de la cristallographie, de María del Carmen Martínez Sancho, qui devint en 1928 la première Espagnole à obtenir un doctorat en mathématiques, ou encore de la microbiologiste ghanéenne Dorothy Yeboah-Manu, lauréate du Royal Society Africa Prize 2018. 

#WomenInSTEM

Jess Wade relaie chaque nouvelle fiche Wikipédia sur son compte perso Twitter, mais aussi les récompenses reçues par des femmes scientifiques avec le hashtag #WomenInSTEM (les femmes dans la science, la technologie, l'ingénierie et les mathématiques). Dans une interview au quotidien espagnol «El País», elle explique que cette mise en lumière participe de son engagement pour inciter les filles à embrasser une carrière scientifique. Elle est d'ailleurs membre de plusieurs associations et donne des conférences dans les écoles.

170201 Outreach St Thomas 046 210948 001
Imperial College London

Sur la version anglaise de Wikipedia, seuls 17% des biographies sont consacrées à des femmes, note la chercheuse. «Mais ces 17% ne concernent pas que les scientifiques, dit-elle. Dans ce milieu, où les femmes sont déjà sous-représentées, c'est bien pire. Non seulement cette réalité est triste et discriminatoire, mais en outre, les rares articles consacrés à des femmes scientifiques ne font rien de plus que de lister les prix qu'elles ont gagné, mentionner le fait que ce sont des femmes, ou alors parler de leur mari. Cela me met vraiment en colère.»

Détracteur anonyme

La physicienne n'est pas la seule à perdre son sang-froid. Ses contributions lui ont valu l'ire d'un hater qui réclame au site l'effacement des pages créées par Jess Wade, accusant cette dernière, via commentaire anonyme, de spammer Wikipédia avec de l'information destinée uniquement à faire du marketing et à se donner de l'importance. «Ce type de page est franchement en train de détruire la réputation de ce projet par ailleurs brillant», écrit son détracteur (ci-dessous).

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère