010 A7A09132 257
AFP

J’ai un crush donc je shoppe

par Valentina San Martin

27 NOVEMBRE 2018

Life

Selon une étude, avoir le béguin pour quelqu’un change notre manière de consommer. On ferait davantage de shopping.

S’éprendre de quelqu’un engendre bien des tumultes: on a le cœur qui bat sans raison lorsqu’on l’aperçoit, on checke son téléphone 24h sur 24 pour voir s’il nous écrit et pour les plus déraisonnables d’entre nous, on le stalk comme jamais sur les réseaux sociaux. Eh oui, c’est comme ça, on n’y peut rien. C’est plus fort que tout. Du coup, pour compenser, on achète plus. Ce serait une façon de reprendre le contrôle, d’après une étude.

En effet, une série d'expériences impliquant environ 700 étudiants et étudiantes a révélé que les individus amoureux étaient plus susceptibles de céder à la tentation du shopping compulsif. La professeure Irene Huang, auteure de l’étude, explique: «S’éprendre de quelqu’un suscite souvent une sensation d’incertitude car on ne sait pas si ces sentiments sont partagés.» Acheter serait donc un moyen symbolique de reprendre le pouvoir.

Quand les marques s’en mêlent

«De nombreux consommateurs contemporains choisissent de divulguer leur statut relationnel par le biais des réseaux sociaux. Des entreprises pourraient ainsi cibler certaines personnes pour des campagnes de promotion comportant une grande variété d’options», commente l’auteure de l’étude.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère