iskra lawrence fashion week paris loréal.jpg
Getty

Elle a postulé pour jouer une fille mince dans une pub, on l’a prise pour jouer la grosse

par Marie-Adèle Copin

30 SEPTEMBRE 2019

Entertainment

La mannequin Body Positive Iskra Lawrence a admis avoir joué dans une publicité pour une pilule amincissante, il y a 10 ans. Elle a fait cet aveu dans le premier épisode de sa nouvelle chaîne YouTube.

Iskra Lawrence est une icône du mouvement Body Positive. Elle défend la mode plus-size, mais manifestement, ça n’a pas toujours été le cas. Dans le premier épisode de sa nouvelle chaîne YouTube, «All In With Iskra», le modèle britannique de 29 ans se confesse sur un épisode de sa vie dont elle n’est pas très fière. «J’ai fait une publicité à la télévision pour une pilule amincissante, déclare-t-elle. Je jouais une mariée grassouillette qui avait besoin de perdre 5 kilos pour entrer dans sa robe nuptiale.»

Or, il s’avère qu’Iskra avait en fait auditionné pour jouer la fille après qu'elle a avalé la pilule miracle. «Celle en bikini rouge qui fait du jogging au ralenti sur une plage», poursuit-elle.

Une importante leçon de vie

Les agences de mannequins ne voyaient pas Iskra comme une fille fine, elle a donc été castée pour le rôle de la femme désespérée qui voulait perdre du poids. Naturellement, elle a été déçue.

«J’étais déjà mal dans ma peau, alors cet événement a causé des dégâts», se souvient la jeune femme. À l’époque, le mannequinat n’était qu’un job pour Iskra. «Je n’avais pas vraiment conscience de l'influence des publicités sur vous (ndlr: le public).»

Malgré son rôle dans cette publicité qui va à l’encontre de ses principes, cette expérience lui a donné une importante leçon: «Peu importe les décisions que tu as prises dans le passé, tu peux changer. Tu peux évoluer, tu peux grandir.»

Aujourd’hui, Iskra comprend que l’utilisation des pilules et des thés détox ainsi que les publicités fortement photoshopées contribuent fortement au développement de troubles alimentaires chez certaines personnes.

L'effet néfaste des thés amincissants

L’histoire de cette pub n’est pas sa seule confession. Elle raconte aussi quand elle a volé la carte de crédit de ses parents à 16 ans pour acheter du thé amincissant, dans l’espoir que cela l’aiderait à perdre du poids. «Je pensais que c’était comme ça que je serais heureuse et que je réussirais en tant que modèle.»

Elle n'est alors qu’elle n’est qu’une teenager et ne réalise pas l’impact néfaste de ces thés sur son corps. «Cela peut littéralement bousiller votre système interne.»

Plusieurs célébrités, parmi lesquelles les Kardashian, Cardi B ou encore Amber Rose, continuent de promouvoir des produits tels que des thés détox et des pilules amincissants. Leur public cible: les jeunes personnes impressionnables qui les suivent sur Instagram.

En partageant cette histoire personnelle, Iskra souhaite encourager ses fans à accepter les imperfections de leur corps et à avoir une relation saine avec la nourriture.

Retrouve l’intégralité de la vidéo ci-dessous:

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère