Fekvens1
Emmanuel Coissy

Ikea a sauvé mon samedi soir

par Emmanuel Coissy

10 FÉVRIER 2020

Life

Le géant de l’ameublement commercialise depuis le début du mois un système son et lumière pour faire la fête chez soi. Emmanuel et ses amis ont testé cette installation.

Le stroboscope crépite sur son trépied quand les deux derniers invités claquent la porte. Il est 8 heures, ce dimanche matin-là. Dix-neuf cadavres de bouteilles de champagne envahissent ma cuisine. Une vingtaine de noctambules sont venus s'amuser chez moi au cours des douze dernières heures.

C’était la première fois que j’organisais une fête… pour le travail! Oui, pour le travail. Je devais tester Frekvens, le nouveau système son et lumière d’Ikea afin de rédiger cet article. Le géant suédois de l’ameublement commercialise cette installation depuis le début du mois. Elle est constituée de divers modules (enceintes, caisson de basses, projecteurs) vendus séparément qu’on assemble à sa guise à la maison. C’est un peu le principe des briques Lego.

Fekvens2
Emmanuel Coissy

Les enceintes sont décorées avec des plaques de couleur.

Comme je suis nul pour tout ce qui concerne les branchements et l’électronique, j’ai demandé à mon ami Fred de venir m’aider. Samedi après-midi, nous avons déballé trois grands cartons contenant tous les éléments. C’est à peine si nous avons besoin de lire le mode d’emploi. Le montage est instinctif et ludique. Tout est pensé pour être simple. Les pièces s’accrochent les unes aux autres pour constituer des blocs. L’appareillage noir se décore avec des plaques de la même couleur, jaunes ou rouges.

Fekvens3
Emmanuel Coissy

Le montage des éléments sur le trépied.

Fred et moi décidons de créer deux structures: enceintes + basses à poser sur un meuble et trépied + enceintes + spots. Cette dernière est le plus amusante à élaborer. Nous avons l’impression de décorer un sapin de Noël. Le système fonctionne via Bluetooth depuis un smartphone ou un laptop. Premier test son avec de l’electro. C’est du lourd. Nous nous mettons spontanément à danser dans le salon en riant.

Fekvens5
Emmanuel Coissy

Vers 20 heures, les premiers invités arrivent. Ils sont intrigués par ce que j'appelle mon «arbre son et lumière» et en particulier par le stroboscope fixé à son sommet. À chaque beat, à chaque éclat de voix, le flash se déclenche. Son intensité est telle que nous craignons une crise d’épilepsie collective.

La qualité sonore convient parfaitement à l’usage domestique. Au cours de la soirée, j’attrape mon amie Audrey dont la manucure se marie avec mes nouveaux jouets: nous improvisons un shooting pendant que les autres discutent ou se trémoussent.

Fekvens4
Emmanuel Coissy

Le caisson de basses.

Bilan: ce nouveau système est une réussite. Bien sûr, il n’est pas révolutionnaire, mais il permet de créer facilement un event aux allure de happening. Son design épuré s’intègre à tout type d’intérieur. Un petit bémol concernant la synchronisation des enceintes qui n’est possible qu’en utilisant des câbles audio jack.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère