Femmes porno Friday
iStock

Les femmes sont aussi excitées par le porno que les hommes, c’est la science qui le dit

par Eva Grau

21 JUILLET 2019

Sexualité

Une étude germano-britannique confirme que les images érotiques stimulent les mêmes zones du cerveau chez les deux sexes. L’idée selon laquelle l’homme serait «visuel» et la femme «cérébrale» n’aurait aucun fondement biologique.

Depuis le temps qu’on nous le répète, on avait (presque) fini par le croire: si les femmes ne sont pas excitées pas le porno, c’est parce qu’elles sont «cérébrales». Alors que les hommes, eux, seraient des «visuels». Sauf que non. Une méta-étude germano-britannique publiée le 15 juillet dans «PNAS», la très sérieuse revue de l’Académie américaine des sciences, bat en brèche ce cliché. En réalité, les images érotiques stimulent les mêmes zones du cerveau qu’on soit un homme ou une femme.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont recoupé et analysé les résultats de 61 études portant sur des adultes – de sexes et orientations sexuelles différents – auxquels on a montré des images neutres mais aussi érotiques tout en leur faisant passer un scanner du cerveau. Ils ont constaté que la vue des photos érotiques déclenchait une activité dans l’amygdale, le cortex insulaire (ou insula) et le striatum, trois zones du cerveau qui interviennent dans la gestion des émotions.

Cerveau féminin vs cerveau masculin

Les scientifiques ont aussi étudié la matière grise dans l’insula et le cortex cingulaire antérieur, deux zones en lien avec l’excitation sexuelle. Or, l’analyse de plus de 30 études sur le sujet a conclu qu’il n’y avait pas de différence entre les cerveaux de sexe opposé, ce qui laisse entendre que les femmes peuvent être aussi excitées sexuellement que les hommes par la pornographie, explique le journal britannique «Metro».

Sexualité féminine: le poids du tabou

Selon les experts, les différences hommes-femmes envers les stimuli sexuels observées jusqu’ici seraient en fait dues à d’autres facteurs comme le statut hormonal, le comportement, l’expression de l’excitation sexuelle ou encore l’envie de faire l’amour.

Si les femmes ne réagissent pas de la même manière au porno que les hommes, cela pourrait aussi être dû au fait qu’elles y sont moins exposées. Sans oublier que l’expression de la sexualité féminine est encore très tabou, ce qui empêche les femmes d’admettre qu’elles apprécient et sont excitées par des images pornographiques.

On te suggère aussi...
As-tu aimé cet article?
  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère